PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 21 octobre 2021 | AIP

L’AFOR sensibilise pour la reprise de l’opération de délimitation des territoires villageois dans la région du Haut Sassandra

Daloa– Une mission de sensibilisation de l’Agence foncière rurale (AFOR) s’est rendue, mercredi 20 octobre 2021, à Daloa, pour sensibiliser les populations en vue de la reprise de l’opération de délimitation des territoires villageois dans la région du Haut Sassandra, au point mort deux années après son lancement.


Plus de 500 chefs de village, présidents de comités villageois de gestion foncière et de représentants des couches sociales et professionnelles (organisations professionnelles agricoles, communautés, associations de jeunes et de femmes, etc.), résidant sur place ou venus des départements d’Issia, de Vavoua et de Zougougbeu ont pris part à cette rencontre, ainsi que des autorités administratives locales, des responsables des structures techniques déconcentrées de l’Etat intervenant dans le domaine rural et des représentants des forces de défense et de sécurité.


Les échanges, qui visaient également à faire le bilan de l’opération, se sont vite focalisés sur les raisons supposées par les uns et les autres des difficultés à déterminer les limites entre villages.


Selon le chef de la mission, Mathias Koffi, directeur des opérations techniques à l’AFOR, les désaccords intervenant dans les tentatives de tracé des limites entre villages voisins et l’absence sur le terrain de l’opérateur technique sont les principaux obstacles au démarre du processus dans la région.


Ces obstacles ont relégué le Haut Sassandra à un très bas niveau au classement des taux de réalisation de l’opération de délimitation des territoires villageois en Côte d’Ivoire.


Le préfet, Bako Digbé Anatole-Privat, a déploré cette position et exhorté les chefs de village à s’entendre pour régler ces différends au regard des us et coutumes et de l'histoire de leurs populations.


« Je voudrais vraiment vous demander de mettre balle à terre. Vous êtes des frères. Allez-vous mettre ensemble pour régler les problèmes (de limites, ndlr) que nous avons ici », a-t-il plaidé.


La délimitation des territoires villageois est une politique de sécurisation foncière, mise en œuvre par l’AFOR dans le cadre du Programme d’Appui au Foncier Rural (PAFR) appuyé par l’Union Européenne.


Conformément à l’esprit de la loi n°98-750 du 23 décembre 1998 relative au domaine foncier rural, elle vise à mettre fin à des décennies de tensions intercommunautaires d’origine foncière qui se soldent souvent par morts d’hommes.




kaem/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ