PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 18 novembre 2021 | Abidjan.net

IATF 2021 : le Ministre Souleymane Diarrassouba procède à l’ouverture de la Journée Nationale Côte d’Ivoire à Durban

© Abidjan.net Par DR
IATF 2021 : le Ministre Souleymane Diarrassouba procède à l’ouverture de la Journée Nationale Côte d’Ivoire à Durban
Le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a procédé à l’ouverture de la Journée nationale Côte d’Ivoire, le mercredi 17 novembre 2021, à la Foire commerciale intra-africaine (IATF 21) à Durban en Afrique du Sud.

Afrique du Sud, Le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a procédé à l’ouverture de la Journée nationale Côte d’Ivoire, le mercredi 17 novembre 2021, à la Foire commerciale intra-africaine (IATF 21) à Durban en . 


Une occasion pour lui de saluer le choix porté sur la Côte d’Ivoire pour organiser l’édition 2023 de l’IATF qui se tient depuis le 15 novembre 2021. 


«Je voudrais, à ce propos, exprimer la reconnaissance du Gouvernement ivoirien aux membres du Comité Consultatif, notamment Son Excellence Chief Olusegun Obasanjo, ancien Président du Nigeria, Monsieur Albert Muchanga, Commissaire de l’UA, le Président d’Afreximbank, Professeur Benedict Oramah, et Jean Louis Ekra, ancien président d’Afreximbank, pour le choix porté sur la Côte d’Ivoire, terre d’opportunités et d’hospitalité », a-t-il adressé.


Le Ministre Souleymane Diarrassouba a profité de cette tribune pour, d’une part vanter les qualités des produits fabriqués en Côte d’Ivoire et d’autre part, évoquer le niveau des échanges commerciaux entre les pays africains qui passé de 5,3% à 16% en 2020, selon la Banque Africaine de Développement et qui est encore faible au regard du potentiel en ressources du continent africain. 


Dans la foulée, il a déclaré que la Côte d’Ivoire s’inscrit dans la dynamique africaine du développement. Puis, de rappeler que 23% des échanges à l’international de de ce pays sont intra-africains ; 43% de ses exportations intra-africaines sont destinées au Mali et au Burkina Faso, tandis que 58% des importations intra-africaines proviennent du Nigeria (pétrole brut). 24% des exportations intra-africaines et 26% des importations intra-africaines sont à destination et en provenance de pays africains non membres de la CEDEAO. Par ailleurs, 59% de ses exportations sont destinées à l'Afrique du Sud, la totalité étant de l'or brut qui entre sur le marché sud-africain.


« La Côte d’Ivoire veut aller plus loin dans sa politique de diversification et d’accroissement du commerce extérieur grâce à la mise en œuvre de son Plan de Développement National (PND) à travers notamment la densification des 7 clusters prioritaires du secteur industriel », a ajouté le Ministre Souleymane Diarrassouba qui a précisé que le PND 2021-2025 est doté d’un montant de 90 milliards d’euros, avec une contribution confortable du secteur privé attendue de 75%. 


Le Ministre du Commerce et de l’Industrie a encouragé les hommes d’affaires ivoiriens et africains à nouer des partenariats gagnants-gagnants, en vue de promouvoir le commerce intra-africain. Il a réaffirmé la fierté de la Côte d’Ivoire à accueillir IATF 2023 qui en fera le 1er pays de la CEDEAO et de l’Afrique francophone à organiser cette importante foire intra-africaine et ce, grâce au leadership du Président Alassane Ouattara. 


A. N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ