x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le dimanche 21 novembre 2021 | AIP

Moronou : Koulo-Yôfê festival 2023 prévu du 27 au 31 décembre à Assalé-Kouassikro

La troisième édition de Koulo-Yôfê festival se tiendra du 27 au 31 décembre 2021, dans le village d’Assalé-Kouassikro, département d’Arat, région du Moronou, autour du thème, « le rôle de la culture dans la lutte contre les déviations sociales ».


L’annonce a été faite samedi 20 novembre 2021, lors d’une conférence presse, par les jeunes de la région, soutenus par la mutuelle de développement économique et social d’Assalé-Kouassikro (MUDESAK).


Ce festival culturel qui rassemblera les sept villages de la sous-préfecture de Krégbé, est une plateforme de valorisation de la culture, d’intégration aux valeurs identitaires du peuple agni, un outil de communication entre les fils et filles de la région et de réseautage avec les entreprises, un moyen d’inclusion et de cohésion sociale, a expliqué le commissaire général du festival Koulo-Yôfê, Anoh Marcel.


« Il est important aujourd’hui qu’il ait un retour aux valeurs culturelles. Car aujourd’hui, les jeunes s’adonnent en grand nombre, aux dérives telles que la consommation de la drogue, le vol. (…) Nous voulons créer à travers ce festival, un désir de retour aux valeurs de nos traditions, et par ricochet contribuer davantage à l’épanouissement des populations, au développement de la région », a déclaré Anoh Marcel.


D’où le thème du festival, « le rôle de la culture dans la lutte contre les déviations sociales », qui fera également l’objet d’une conférence animée par la direction régionale de la culture.


Il est prévu à ce festival la remise d’équipements de soins au centre sanitaire d’Assalé-Kouassikro, en présence de la marraine de l’évènement, la ministre de la Culture, de l’Industrie des arts et du spectacle, Harlette Badou N’Guessan Kouassi.


Egalement au menu du festival Koulo-Yôfê (qui signifie en agni, le village où il fait bon vivre), des danses de réjouissance, des concours culinaires, des concours de beauté hommes et femmes, des stands d’exposition de vivriers, et d’œuvres d’arts, avec la participation des différentes communautés dans la région sans considération aucune des différences religieuses, politiques et culturelles.


Est aussi annoncée, la présence manifeste de partenaires engagés dans la formation qualifiante des jeunes déscolarisés, dans l’obtention de subventions pour le financement de projets communautaires réalisés en zone rurale, et proposant des emplois aux jeunes de la région, des sociétés d’assurance et sociétés immobilières.


Le représentant du ministre de la Culture, Djè Kouamé J.C a exprimé ses encouragements aux promoteurs de ce festival initié en 2019 et qui promeut « les valeurs culturelles de la région, la cohésion sociale et le développement du village, de la région ».


Cette conférence de presse qui a enregistré la participation de toutes les franges de la société agni, a été l’occasion pour le président du comité d’organisation, Bosson Daniel de lancer un vibrant appel à la population ivoirienne à participer à ces moments de réjouissance à Assalé-Kouassikro.


(AIP)


eaa/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ