PUBLICITÉ

Politique Publié le lundi 22 novembre 2021 | Le Nouveau Réveil

Lancement du « mouvement Anouanzè PDCI » / Dénis Kah Zion, secrétaire exécutif du PDCI en charge des Elus locaux : « Transformons notre majorité sociologique à Yopougon en majorité électorale en nous inscrivant massivement sur la liste électorale CEI en juin 2022 »

© Le Nouveau Réveil Par DR
Lancement du « mouvement Anouanzè PDCI » / Dénis Kah Zion, secrétaire exécutif du PDCI en charge des Elus locaux : « Transformons notre majorité sociologique à Yopougon en majorité électorale en nous inscrivant massivement sur la liste électorale CEI en juin 2022 »

« Monsieur le secrétaire exécutif chargé des Jeunes du Pdci-Rda, représentant le secrétaire exécutif en chef, professeur Maurice Kakou Guikahué, cher frère Kamagaté Brahima.


Monsieur Djédri N’goran, directeur général du Pdci-Rda, secrétaire exécutif chargé du Réseau des cadres du Pdci-Rda, parrain de cette cérémonie. Il est humble mais que son humilité en souffre aujourd’hui. Djédri N’goran, merci pour tout ce que tu es, merci pour tout ce que tu fais pour le Pdci-Rda.


Mon cher frère Zimbril Alphonse, vice-coordonnateur de l’Inspection du parti et membre du Bureau politique, cher frère, merci pour votre humilité.


Honorable Gnekpa cher frère, faisant partie des députés de Yopougon qui ont honoré l’opposition à Yopougon, je voudrais te saluer et te rendre un hommage. Merci pour cette bataille gagnée.


Jeune frère Kouakou Juvénal, je n’ai pas trop de mots ce matin (Ndlr samedi matin) parce que quand l’émotion vous habite, vous n’avez pas beaucoup de timbre. Je voudrais simplement te dire merci. Ton grand frère te dit merci et tu sais ce que vaut mon merci.


Monsieur Johnny Kouadio, l’autre auteur de ce mouvement Anouanzè, le lion blanc de Yopougon, merci pour tout, merci pour tout. Vénérés chefs traditionnels, je préfère terminer par vous.


Vénérés chefs traditionnels, Ebrié, vénérés chefs traditionnels Wè et Dan, je vous salue. Je vous salue avec déférence. Je vous salue avec respect.


Vénérés chefs Baoulé, Agni, vénérés chefs de Côte d’Ivoire, je vous salue avec déférence, avec respect. Merci d’être venus. Je voudrais dire à toute l’assemblée que je suis ici (Ndlr Yopougon) en tant que fils de Yopougon. Je suis un enfant de Yopougon, de Yopougon Lavage. Je suis un enfant de Yopougon, c’est nous qui avions créé la place Cp1. Je suis un enfant de Yopougon, c’est nous qui avions fait pour la première fois en 1977 la route qui part de Wakouboué jusqu’à Yopougon Kouté. Je suis donc venu en tant que fils de Yopougon pour soutenir mes jeunes frères, Wilfred Koffi, président du mouvement Anouanzè, Johnny Kouadio, le lion blanc , Dr Juvénal Kouakou et tous les délégués Pdci-Rda de Yopougon dont ma sœur Dr N’guessan Euphrasie. Je suis venu soutenir Wilfried Koffi. Ce jeune que vous voyez, est un jeune fidèle, loyal. Il était au départ avec mon autre jeune frère Zié Daouda Coulibaly. Ils étaient ensemble. Ils venaient me voir, on discutait, on bâtissait des stratégies. Et Zié nous a lâchés pour aller dans une aventure sans lendemain. Il fut député, adjoint au maire mais aujourd’hui, je ne sais plus où il est.. Je voudrais donc féliciter Wilfried Koffi pour sa fidélité. Il est resté ce qu’il est : L’amour du parti. Je suis donc venu le soutenir. Je suis à votre disposition, je suis à la disposition de tous les délégués de Yopougon, ma commune. Je suis certes délégué de Toulepleu, maire de Toulepleu, je suis à Toulepleu avec tout mon corps mais je suis ici également à Yopougon entièrement. Monsieur le président Wilfried Koffi, vous avez pris l’engagement de mettre à la disposition du Pdci-Rda presque 200.000 militants, électeurs. La Cei vient de lancer sa campagne de révision de la liste électorale. Cette campagne va commencer au mois de juin 2022, si je m’en tiens au message du président de la Cei. L’heure est à la remobilisation. Nous pouvons avoir la majorité sociologique et ne pas avoir la majorité électorale. Vous pouvez être 10 millions de personnes mais si sur la liste électorale vous n’atteignez pas 10 mille, vous aurez raté l’élection. Je voudrais donc nous demander de nous mobiliser déjà à préparer nos papiers pour que nous soyons les premiers à investir les bureaux pour nous faire recenser. Même ceux qui ont déjà leur nom sur la liste électorale doivent aller vérifier si leurs noms se trouvent à Yopougon, si leurs noms ne se trouvent pas à Toulepleu. Nous avons actuellement le recensement général de la population. On peut être à Yopougon et penser que cela n’est pas important. Il faut aller à ce recensement général de la population. L’opposition ivoirienne demande un nouveau découpage électoral. Or le nouveau découpage électoral dépend des résultats du recensement général de la population. Yopougon peut avoir demain 10 députés si le nombre de recensés dépasse le chiffre que nous avons aujourd’hui. Donc il faut aller à ce recensement. Il faut y aller, il ne faut pas laisser les autres aller. Les autres, ça ne les intéresse pas parce que le découpage actuel les arrange. C’est à nous d’aller appuyer les présidents Bédié, et Gbagbo pour que Ouattara fasse un nouveau découpage électoral. Je voudrais m’arrêter là pour nous demander, nous militants du Pdci-Rda, de rester unis derrière le président Henri Konan Bédié. C’est lui notre boussole. Sans Bédié, le Pdci-Rda ne serait pas là où il est. Après plus de 20 ans à l’opposition, après 20 ans de sacrifices, après 20 ans de brimades, le Pdci-Rda tient parce que le baobab Bédié tient. Mettons de côté nos problèmes de personne. Mettons de côté tous nos égos, mettons tout de côté à Yopougon et pensons au combat que mène le président Henri Konan Bédié. Mettons de côté tout ce que nous avons comme haine, tout ce que nous avons comme problème les uns contre les autres. L’essentiel pour nous, doit être la survie de notre parti, le PDCI-RDA. Il faut soutenir la vision du président Henri Konan Bédié. Il faut soutenir tous les organes qu’il est en train de mettre en place. Le président Bédié ne fait rien au hasard. Il faut lui faire confiance. Au prochain Congrès, mettons-nous ensemble pour aller plébisciter le président Henri Konan Bédié parce que c’est le président du Pdci-Rda qu’il faut.


Merci à tout le monde. Merci à mes parents que j’ai eus ce matin au téléphone (Ndlr samedi matin) à 6 heures et ils sont là, nombreux. Chers chefs, soyez les conseillers de mon jeune frère Wilfried Koffi ici à Yopougon. Soyez à ses côtés. Merci d’avoir été là. Merci à tout le monde. Je vous remercie »



Propos recueillis par DJE KM

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ