x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 1 décembre 2021 | Abidjan.net

Genre et Adaptation aux Changements Climatiques : le rapport diagnostic sur le potentiel des femmes validé

© Abidjan.net Par Serge Tape
Atelier d'adaptation des femmes des communautés face au changement climatique
Abidjan le 23 Novembre 2021. Un atelier d'adaptation des femmes des communautés rurale et urbaine, organisé par le PNUD, pour lutter efficacement contre le changement climatique s'est tenu ce mardi.

La validation d’un rapport provisoire de l’étude portant sur l’évaluation du potentiel des femmes des communautés rurales face à l’adaptation aux changements climatiques était l’objectif de l’atelier organisés par le Programme National Changements Climatiques (PNCC) du MINEDD et le le projet NAP-GCF du PNUD, le 23 novembre 2021, dans la commune du Plateau.


Le projet de renforcement de l’intégration de l’adaptation au changement climatique dans la planification du développement en Côte d’Ivoire (NAP-GCF) financé par le Fonds Vert pour le Climat est mis en œuvre par le PNUD avec le Programme National Changements Climatiques du MINEDD comme partenaire d’exécution.


Une cérémonie d’ouverture a meublé cette rencontre. Elle a été présidée par Monsieur YAO Marcel, Conseiller Technique, représentant Monsieur Jean-Luc ASSI, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable.


Les changements climatiques fragilisent le bon déroulement des activités en milieu rural et particulièrement celles des femmes. Face à l’augmentation des crises alimentaires, aux risques sanitaires, aux perturbations économiques et aux risques de conflits, déterminer les impacts et évaluer le potentiel d’adaptation de façon spécifique devient important pour une meilleure résilience. C’est pourquoi, le projet de renforcement de l’intégration de l’adaptation au changement climatique dans la planification du développement en Côte d’Ivoire (NAP-GCF) financé par le Fonds Vert pour le Climat, a procédé au recrutement d’une consultante nationale pour évaluer le potentiel des femmes des communautés rurales dans le but de renforcer la prise en compte du genre dans le processus du Plan National d’Adaptation de la Côte d’Ivoire. Un rapport de mission a donc été élaboré.


Ce qui a fait dire au Conseiller Technique, YAO Marcel, représentant le ministre, que cet atelier était une opportunité à saisir. « Le processus Genre et Changement Climatique a besoin de documents d’orientation de qualité et factuel qui vont faciliter le plaidoyer afin d’aboutir à une intégration systématique de ce lien dans la planification sectorielle et nationale ». Il a aussi mentionné que la prise en compte des recommandations de ce rapport permettront à la Côte d’Ivoire de réduire les inégalités sociales de tout genre en lien avec le Changement Climatique en milieu rural et urbain.


Monsieur GUIRAUD Pacôme, Expert Genre, s’est exprimé au nom du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Côte d’Ivoire. Pour le PNUD à travers le projet NAP-GCF, « Cette étude se présente comme un outil d’orientation et stratégique pour faire avancer le processus Genre et Changement Climatique en Côte d’Ivoire. Ce document validé, va permettre d’ouvrir des perspectives de collaboration et renforcer l’action du PNUD au côté de l’Etat de Côte d’Ivoire. » a-t-il déclaré.


Cette étude a été réalisée dans cinq zones agro-écologiques, à savoir, Yamoussoukro, Korhogo, Dimbokro, Soubré et San-Pédro. Les résultats ont permis de présenter la capacité des femmes des communautés rurales à faire face aux changements climatiques. Lesdits résultats montrent que : (i) les impacts des changements climatiques sur les activités des femmes sont réels dans les cinq localités visitées, (ii) face à ces impacts, les femmes adoptent des stratégies de résilience avec l’appui de certaines structures étatiques et non étatiques cependant, les normes et contraintes sociales, le déficit de formation et d’information rendent difficile la systématisation et l’appropriation des nouvelles pratiques, (iii) les choix d’adaptation des femmes dans les secteurs prioritaires nécessitent des collaborations à tous les niveaux.


C’est ainsi que les recommandations et le plan d’actions orientent des actions vers l’intégration des besoins différenciés des femmes et des hommes dans la planification du développement local par les Communes et les Conseils Régionaux.


Pour rappel, le projet NAP-GCF accompagne toutes les initiatives visant à documenter les actions qui rendent compte de la situation des femmes face à l'adaptation aux changements climatiques.




L’atelier a réuni plusieurs représentants et représentantes issus des ministères techniques, des différentes institutions, du PNUD, de ONUFEMMES, du PNUE, des structures publiques et privées, des ONG et de la société civile.



Avec Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ