x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 3 décembre 2021 | Abidjan.net

Coopération: les secteurs privés ivoirien et sud-africain invités à resserrer leurs liens économiques et commerciaux pour un partenariat économique gagnant-gagnant

© Abidjan.net Par DR
Coopération économique : le Ministre Souleymane Diarrassouba procède à l’ouverture du Forum économique Côte d’Ivoire-Afrique du Sud
Dans le cadre de la visite officielle du Président sud-africain en Côte d’Ivoire, le Forum économique Côte d’Ivoire-Afrique du Sud a été ouvert, le jeudi 2 décembre 2021, par le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba (Photo) , au Sofitel Hôtel Ivoire à Abidjan.

En marge de la visite d'Etat en Côte d'ivoire du président de l'Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa, s'est ouvert ce jeudi 2 décembre 2021, un forum économique ivoiro sud-africain au Sofitel Hôtel Ivoire à Abidjan-Cocody en présence de plusieurs investisseurs ivoiriens et sud-africains.


C’est au nom du gouvernement ivoirien que le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a exhorté le secteur privé ivoirien et sud-africain à investir de part et d’autre.

Le ministre Souleymane Diarrassouba a saisi l’occasion pour rappeler ''l’excellente'' coopération entre les deux pays qui dure depuis 1992. À en croire le ministre du Commerce, l’Afrique du Sud qui se positionne comme le deuxième pays client de la Côte d’Ivoire, demeure un partenaire économique de choix pour notre pays avec des échanges commerciaux chiffrés à 371 milliards de Francs CFA avec un solde positif de l’ordre de 248 milliards Fcfa en faveur de la Côte d’Ivoire.


« Les échanges commerciaux entre nos deux pays ont porté, au niveau de l’export pour la Côte d’Ivoire vers l’Afrique du Sud, sur le caoutchouc, le cacao transformé, la noix de cajou, des produits plastiques et l’huile palmiste. A titre des importations, la Côte d’Ivoire importe de l’Afrique du Sud de la machinerie, des produits de mer et un peu de pétrole », a révélé le ministre Souleymane Diarrassouba.


Après avoir salué les entreprises sud-africaines déjà implantées en Côte d’Ivoire, le ministre du Commerce et de l’Industrie, a invité les entreprises réticentes à venir investir en Côte d'Ivoire. Car selon lui, la destination Côte d'Ivoire est l'une des meilleures avec un cadre juridique bien défini. C'est pourquoi il a rappelé les opportunités en Côte d’Ivoire dans plusieurs secteurs d’activité. Il s’agit notamment des infrastructures, des TIC, des transports, de l’agriculture, de l’agro-industrie, de l’industrie, des mines et de l’énergie et bien d’autres encore.


Le Ministre Souleymane Diarrassouba n’a pas manqué de souligner que la Côte d’Ivoire est redevenue un gisement d’investissements, où les opportunités d’affaires sont nombreuses dans tous les secteurs d’activité, grâce à la vision et au leadership du Président Alassane Ouattara. Il a aussi exhorté le secteur privé ivoirien à investir le marché sud-africain de 60 millions de consommateurs, avec un PIB d’environ 300 milliards de dollars US.  


Bien avant, Ebrahim Patel, ministre sud-africain du Commerce, de l'Industrie et de la Concurrence a souligné que dans le cadre de ce Forum, il note avec satisfaction que des séances privées sont prévues, pour permettre aux hommes d’affaires, de se rapprocher ou de finaliser d’autres accords. C'est pourquoi il a exhorté à en faire de nouvelles occasions d’échanges et de créations de co-entreprises.

Pour lui, le secteur privé a le devoir d’insuffler un dynamisme nouveau à la coopération et au business entre nos deux pays, et d’en faire un modèle de développement partagé dont l’Afrique a besoin pour tirer amplement profit de la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine entrée en vigueur en début d’année. ''Cette zone ne sera bénéfique à l’Afrique que si nous nous mettons ensemble, en développant des synergies stratégiques, des complémentarités nouvelles, et des investissements intra-africains pour accélérer notre industrialisation et favoriser l’essor du Made in Africa.'' a-t-il dit.


Au nom de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire et au nom de l’ensemble du Secteur Privé Ivoirien, M. Jean-Marie ACKAH, président de la CGECI a traduit ses remerciements et félicitations aux participants à ce Forum Économique. Selon lui, cela traduit la volonté de nos deux pays de resserrer leurs liens économiques et commerciaux, et de faire du Secteur Privé, le moteur de l’accélération et de la bonification de leurs échanges.


À en croire le président de la CGECI, le Forum Économique Ivoiro-Sud-Africain de ce jour doit marquer un tournant dans les relations entre Chefs d'entreprises de nos deux pays, et donner lieu à des partenariats solides et impactants dans différents secteurs d’activités. Il a indiqué que les dispositifs adéquats existent déjà. Il s'agit notamment de la Grande Commission Mixte de coopération dont les travaux, débutés en octobre dernier à Abidjan, ont permis de finaliser une dizaine de projets d’accord pour renforcer davantage les investissements et les échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud. ''Les projets ainsi finalisés seront soumis à la signature, lors de la présente visite d’Etat du Président de la République d’Afrique du Sud, en Côte d’Ivoire.''a-t-il soutenu.


Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ