x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 7 décembre 2021 | Abidjan.net

Forum International du Leadership Féminin: la Fondation SEPHIS et la Coopération Allemande partagent une subvention de 15 Millions de Francs CFA à des femmes entrepreneurs

© Abidjan.net Par DR
Forum International du Leadership Féminin: la Fondation SEPHIS et la Coopération Allemande partagent une subvention de 15 Millions de Francs CFA à des femmes entrepreneurs
La 3e édition du Forum International du Leadership Féminin (FILF). Initié par la Fondation Internationale SEPHIS et son partenaire la Coopération Allemande à travers la GIZ/Invest for Jobs a eu lieu les 3 et 4 décembre 2021 au Palais de la Culture.

La 3e édition du Forum International du Leadership Féminin (FILF). Initié par la Fondation Internationale SEPHIS et son partenaire la Coopération Allemande à travers la GIZ/Invest for Jobs a eu lieu les 3 et 4 décembre 2021 au Palais de la Culture. Selon une note d'information transmise à Abidjan.net, ce forum tient lieu de cadre d'échange intergénérationnel entre les femmes, principalement les jeunes femmes et les acteurs de l’ecosystème (partenaires au development, experts, institutions

financières etc.) afin d’influencer des opportunités et des reflexions pour amplifier l’autonomisation des femmes.


Durant ces deux journées intenses se sont tenues deux panels de haut niveau et un panel ministériel autour du thème « ACCÈS DES FEMMES ET DES JEUNES FEMMES AUX RESSOURCES, AUX FINANCES ET A LA PRISE DE DÉCISION ».

Une autre activité phare du forum fut l’exposition-vente des produits et services innovants « Made in Côte d’Ivoire » par une quarantaine de PME dirigées par des femmes entrepreneurs en Côte d’Ivoire.

En outre , le moment le plus plébiscité fut la compétition « Pitch de projets » de 14 entreprises portées par des jeunes femmes devant un jury d’experts. Une enveloppe de 15 Millions a été repartie entre les finalistes pour l’achat d’équipements techniques dans l’objectif d’accroître leur opportunité de croissance. Ce fond a été mobilisé par la Fondation SEPHIS auprès de ses partenaires de la Coopération Allemande: Invest for Jobs et Business Scouts for Développement.

Madame Sefora Kodjo, Présidente de la Fondation SEPHIS, a ouvert la série des allocutions en définissant les problèmes liés au leadership et au positionnement des jeunes femmes africaines ayant conduit au choix du thème de ce Forum : « De nos jours, fort est de constater que la majorité des femmes entrepreneurs exercent de façon informelle leurs activités en raison d’un accès limité à l’information, aux ressources financières, matérielles et immatérielles, notamment le digital et le numérique, ce qui limite considérablement leur croissance…Nous croyons que la participation des femmes au sein du secteur privé peut être un support efficace au développement de nos pays.


Néanmoins les femmes, étant présentes dans toutes les chaines de valeur de tous lessecteurs, ne sont pas suffisamment représentées à la tête de ces chaines de valeur. » Elle a poursuivi en soulignant les raison de l’engagement de sa Fondation: « Il s’agit aujourd’hui pour nous d’outiller les femmes entrepreneures afin d’accroitre leur potentiel de croissance et celle de leurs entreprises, mais aussi de les rendre suffisamment visibles pour qu’elles se démarquent dans leurs activités et qu’elles apportent avec elles des solutions en termes de création d’emplois ou d’opportunités pour d’autres femmes (…) Au-delà de ce Forum, notre souhait le plus grand est de façonner des femmes africaines leaders d’opinion et modèle de la société qui mettront en avant leur intelligence et leur leadership en développant des projets innovants pour contribuer de façon

significative à l’essor économique de nos pays et de notre continent ».

Prenant la parole, Madame Myss Belmonde Dogo, Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, en sa double qualité de Représentante de SEM. Patrick Achi, Premier Ministre et Chef du Gouvernement et de Présidente de la cérémonie, a réitéré sa joie de s’associer une fois de plus aux actions de la Fondation SEPHIS et a indiquée: « Ce Forum qui vise à mettre à l’honneur des femmes entrepreneures, solidaires à d’autres femmes est à n’en point douter, une réponse à la lutte contre la pauvreté au sein de nos communautés (…) Je suis convaincue que la solidarité féminine peut être une piste vers l’autonomisation économique et l’épanouissement social de la femme (…) Les femmes sont au cœur de l’activité économique, elles sont présentes dans tous les secteurs d’activités, malheureusement on les retrouve bien souvent au bas de la chaine. Les raisons sont

multiples et diverses : le manque de formation, l’absence d’idées novatrices, les difficultés d’accès au crédit donc au financement (…) L’initiative de la Fondation SEPHIS et de son partenaire Invest For Jobs de la Coopération Allemande vient en appui aux efforts de notre département ministériel et plus encore, du Gouvernement dans la lutte contre la pauvreté en Côte d’Ivoire. Le Gouvernement ivoirien s’est engagé à soutenir de telles initiatives qui visent à former et à informer les femmes sur les opportunités qui s’offrent à elles tant dans le secteur privé, public que dans le milieu de l’entrepreneuriat. Il y va du relèvement du niveau de vie des populations les plus vulnérables majoritairement constituées de femmes.


Monsieur Marc Levesque, Directeur du programme pour l’Emploi et la Promotion des PME en Côte d’Ivoire : Invest For Jobs, partenaire champion de la Fondation SEPHIS a défini le cadre de la collaboration Invest For Jobs- SEPHIS : « (…) Ce Forum est le résultat d’un travail acharné en équipe entre SEPHIS et la GIZ depuis des mois pour atteindre cet objectif qui est de promouvoir la femme ivoirienne en la mettant au centre de ce Forum et sous les projecteurs (…) Le cadre de notre coopération avec la Fondation SEPHIS est l’exact reflet de notre façon de voir le développement du secteur privé porteur de croissance et d’emplois modernes en Côte d’Ivoire (…) Notre objectif est d’emmener les femmes à faire partie de la solution par la prise de décision éclairée, juste et respectueuse de toutes les parties prenantes et par un leadership vecteur de développement et de croissance. Nous voulons également construire un pont entre les générations, mais aussi exposer ce qui se fait de mieux dans le domaine de l’autonomisation des femmes en proposant des

solutions permettant à ces femmes de se construire autour d’un projet de business mais surtout un projet de vie qu’elles vont mener avec une vision différente de leur

environnement et de leur vie. » SEM. Ingo Herbert, Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne a, à son tour, indiqué la totale satisfaction du Gouvernement Allemand d’accompagner et de soutenir cette initiative : « La formation et la croissance durable pour des emplois de qualité, la formation professionnelle, le développement du secteur privé

font parties des priorités de la Coopération Allemande en Côte d’Ivoire (…) C’est bien dans l’élan de contribution à l’amélioration des conditions de vie des femmes dans

l’écosystème des affaires en Côte d’Ivoire, que la GIZ, à traversson Programme ‘’Invest For Jobs’’, accompagne depuis quelques années, le programme de leadership et de

mentorat des jeunes femmes entrepreneures dénommé ‘’ The African Women of the Future Fellowship ‘’ (AWF), initié par la Fondation SEPHIS. »

Le FILF 2021 a tenu ses promesses pour avoir favorisé la création d'un cadre exceptionnel d’échange pour le réseautage et les opportunités en réunissant pendant deux jours, plus de 1000 participants qui ont intéragi avec des décideurs nationaux et internationaux, afin d’accélérer l’impact du leadership des femmes et de contribuer à leur autonomisation.


La Présidente de la Fondation SEPHIS, Madame Sefora Kodjo Kouassi s’est dite heureuse d’être parvenue, à travers le FILF 2021, et avec le concours des partenaires et plusieurs parties prenantes, à créer un cadre de reflexion et d’interaction afin d’identifier des pistes de solutions aux problématiques liées au positionnement des femmes africaines et améliorer ainsi, leur participation dans tous les domaines d’activités.


A. N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ