x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le dimanche 12 décembre 2021 | AIP

Un réseau des attachés des finances fait sa sortie officielle à Abidjan

Abidjan, 11 déc 2021 (AIP)- Le réseau des attachés des finances de Côte d’Ivoire (RAFCI a fait sa sortie officielle, ce samedi 11 décembre 2021 à Abidjan, en présence de représentants de la tutelle et du ministre de la Promotion des investissements et du Développement du secteur privé.


Selon sa présidente, Konan Pascale Bénédicte, « l’idée de mettre en place ce réseau est partie du constat que les attachés des finances sont généralement clairsemés dans la plupart des services de l’administration publique sans réelle collaboration entre eux, dans une sorte d’isolement les uns après les autres. Cette situation constituant en soit une faiblesse pour la corporation, il nous est apparu opportun de nous regrouper au sein d’une seul entité qu’est le RAFCI ».


Ce type d’association au niveau de la Fonction publique est inédit, a ajouté la présidente du RAFCI. « Il n’y a pas encore d’association qui regroupe un emploi de l’administration publique. En même temps, on s’est dit qu’on est une famille d’emploi, on a certaines réalités communes et il serait important que nous puissions nous regrouper en association pour mieux échanger, renforcer nos capacités », a-t-elle déclaré.


L’objectif, c’est de regrouper tous les attachés de finances de Côte d’Ivoire, a-t-elle précisé, avant de décliner les perspectives de son réseau, notamment renforcer les capacités des membres pour être plus compétitifs dans l’administration et répondent aux besoins de leurs services.


Le directeur des Affaires financières du ministère de la Promotion des investissements et du Développement du secteur privé, Habib Séoulou, représentant sa tutelle, a expliqué que les attachés des finances sont des cadres de l’administration publique qui travaillent généralement dans les directions des affaires financières, mais sont aussi amenés à travailler dans les services publics, ayant donc un rôle de premier plan à jouer.


« Le plan national de développement comprend le vison du développement que se propose de réaliser l’exécutif actuel sur la période 2021-2025. Il y a 59.000 milliards de FCFA à mobiliser pour financer ce plan, dont 34.000 milliards, à peu 74%, pour le secteur privé. Vous comprenez bien l’intérêt d’avoir des attachés de finances des cadres de l’administration publique qui soient bien formés, compétents capables de comprendre les objectifs de développement durable et d’appliquer les politiques publiques qui s’y rattachent », a-t-il soutenu.


Le RAFCI est doté de trois organes, notamment l’assemblée générale, qui définit la politique générale de l’association et élit les membres, le bureau exécutif qui est l’organe de gestion et d’administration de l’association et le commissariat aux comptes qui examine les comptes annuels et dresse un rapport à l’assemblée générale.


(AIP)

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ