x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

NTIC Publié le lundi 3 janvier 2022 | CICG-Côte d’Ivoire

Gouvernance électronique : un enjeu clé pour une administration ivoirienne plus performante et plus engagée (1ère partie)

© CICG-Côte d’Ivoire Par DR
Gouvernance électronique : un enjeu clé pour une administration ivoirienne plus performante et plus engagée

Modernisation, digitalisation, dématérialisation des procédures administratives… Dans l’ère du temps, la gouvernance électronique, en marche depuis 2013, apporte des changements dans l’accès aux services publics. L’objectif étant de faire de l'administration publique, une administration moderne et efficace.


« Teams ». C’est le nom de l’application de télétravail de l’administration publique ivoirienne pour le partage de fichiers et la communication collaborative entre des utilisateurs en simultané. Elle a été présentée en avril 2020 par le ministère en charge de l’Économie numérique au plus fort de la pandémie de la Covid-19. « Teams » répondait à la nécessité de faire fonctionner l’administration dans ce contexte de crise sanitaire inédite.


Composé de 13 000 licences de Microsoft, Teams s’intègre à l’ensemble des outils e-Gouv. L’application peut être utilisée pour une conférence audio/vidéo avec tout utilisateur disposant d’un compte email Yahoo, Gmail, Outlook, etc.


Ainsi, le Conseil des ministres et des réunions importantes ont pu se faire par visioconférence.


La mise en œuvre de cette application à cette période cruciale témoigne des mutations en cours pour la modernisation de l’administration ivoirienne.


Le gouvernement a fait de la gouvernance électronique un enjeu stratégique pour l’administration ivoirienne. Cette transformation est soutenue par le projet « e-gouv » qui se veut un ensemble d’outils TIC au service des besoins des administrations publiques, en vue d’assurer un meilleur service à la population. C’est dans cette dynamique qu’a été lancé le projet « e-démarches » en septembre 2017 pour offrir un accès simplifié et rapide aux services publics.


Dans le cadre de ce projet, 300 procédures ont été recensées et 66 procédures ont été déjà dématérialisées. Les premiers services publics dématérialisés sont disponibles sur le site www.servicepublic.gouv.ci.


Les procédures dématérialisées concernent les secteurs de la Santé, de l’Économie et des Finances, du Budget, de la Justice et de l’Education.

Le processus de dématérialisation des actes administratifs a réalisé une avancée importante avec l’intégration de la signature présentée le jeudi 23 décembre 2021. La signature électronique commence par trois entités administratives, à savoir le secrétariat d'Etat chargé de la Modernisation de l'administration ; la Direction des examens et concours (DECO) ; et le ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration.


Et dans un environnement en perpétuel changement, les Technologies de l'information et de la communication (TIC) sont, aujourd’hui, un levier indispensable pour la modernisation du secteur public.


Cette capacité d’adaptation a été rendue possible grâce à la facilitation de l’accès à l’Internet avec le déploiement de la fibre optique. Le gouvernement veut connecter la totalité des villes et villages de Côte d’Ivoire à internet. L’objectif étant de permettre aux citoyens d’effectuer sur leur mobile ou depuis un ordinateur, des démarches administratives.


De 2022 km en 2015, le Réseau national de haut débit (RNHD) a atteint près de 5 000 km en 2021, pour un objectif de 7 000 km. Selon le ministre de l’Économie numérique, des Télécommunications et de l’Innovation, Roger Adom, le taux de pénétration de l’internet est supérieur à 65%, grâce aux réseaux mobiles avec les technologies 3G et 4G. Le nombre d’abonnés à Internet mobile en Côte d’Ivoire a atteint 20 653 341 au 30 juin 2021. Le taux de pénétration de la téléphonie mobile est de 152% avec plus de 41 millions d’abonnés en juin 2021.


Le gouvernement a annoncé le 22 décembre 2021, le déploiement de la technologie 5G en Côte d'Ivoire en 2023.

 

Celle-ci facilitera des avancées technologiques majeures, telles que le déploiement de l’intelligence artificielle et une révolution fulgurante du numérique dans les secteurs de l’énergie, des médias, de l’industrie et de la santé.


Une Stratégie nationale de développement du numérique à l'horizon 2025 a été également adoptée.


Cette stratégie repose essentiellement sur le développement et le déploiement d’une infrastructure numérique qui permettent un accès abordable aux services numériques pour les populations, le développement de services et d’une industrie numérique créatrice d’emplois et de richesses.

La mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement du numérique nécessitera 32 réformes et 96 projets d’un coût global de 2 000 milliards de FCFA sur la période 2021-2025.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ