x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Afrique Publié le vendredi 7 janvier 2022 | AIP

Jerry Rawlings, dans une déposition avant sa mort, relève les relations tendues entre Thomas Sankara et Blaise Compaoré

© AIP Par DR
Ghana : l’ancien président Jerry Rawlings est décédé

Abidjan - Dans une déposition avant sa mort, l'ex-président ghanéen Jerry Rawlings a révélé "les relations tendues" entre Thomas Sankara et Blaise Compaoré, a dévoilé le tribunal militaire de Ouagadougou, concernant le procès de l’assassinat de Sankara.


Le tribunal militaire de Ouagadougou a livré, mercredi 5 janvier 2022, le témoignage du feu Président ghanéen Jerry John Rawlings dont le pays, à l’époque des faits, entretenait de bonnes relations avec les révolutionnaires burkinabè.


Deux semaines avant le coup d’État, l’ex-président ghanéen avait reçu le capitaine Thomas Sankara qui avait insisté pour le rencontrer au sujet de la situation au sein du Conseil national de la révolution.


En effet, dans sa déposition devant le juge d’instruction avant son décès, l’ex-homme fort d’Accra soutient que Thomas Sankara craignait que Blaise Compaoré agisse et le mette à l’écart.


"Les relations étaient tendues entre les deux hommes, j’ai proposé à Thomas Sankara de parler à Blaise Compaoré, car je savais que Blaise Compaoré pouvait le tuer", soutient Rawlings, dans sa déposition lue devant le tribunal.


Pour Jerry Rawlings, il n’y avait pas de doute que Blaise Compaoré voulait véritablement du pouvoir. Mais, à la question de savoir s’il avait été surpris par le dénouement tragique du 15 octobre 1987, l’ancien Président ghanéen a répondu "j’ai été choqué, dépassé ".


Le procès de l’assassinat du "père de la révolution" burkinabè, Thomas Sankara, s’est ouvert lundi 11 octobre 2021, au tribunal militaire de Ouagadougou, 34 ans après les faits. Il implique 14 personnes, dont l'accusé principal, l'ancien président Blaise Compaoré. Ces accusés doivent être jugées pour ''attentat à la sûreté de l'Etat'', ''complicité d'assassinats'' et '' complicités de recel des cadavres'', rapportent des médias internationaux.


Président du Ghana en 1979 puis de 1981 à 2001, Jerry Rawlings, né Jeremiah Rawlings John est mort le 12 novembre 2020, à Accra, à l'âge de 73 ans.


(AIP)


ana/eaa/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ