x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 18 février 2022 | Le Mandat

PSTACI : Sidi Touré visite la station d’alevinage de la Loka, à Bouaké

© Le Mandat Par DR
PSTACI : Sidi Touré visite la station d’alevinage de la Loka, à Bouaké
Dans le cadre du Programme stratégique de transformation de l’aquaculture, le ministre ivoirien des Ressources Animales et halieutiques s’est rendu, ce vendredi 18 février 2022, en compagnie d’experts malaisien à la station d’alevinage de la Loka située à 25km de Bouaké (centre ivoirien).

Dans le cadre du Programme stratégique de transformation de l’aquaculture, le ministre ivoirien des Ressources Animales et halieutiques s’est rendu, ce vendredi 18 février 2022, en compagnie d’experts malaisien à la station d’alevinage de la Loka située à 25km de Bouaké (centre ivoirien).


Sidi Touré est allé s’imprégner des réalités de ce site qui doit abriter les activités du PSTACI.

« Accompagné d’experts malaysiens, je me suis rendu à la station d’alevinage de la Loka située à 25km de Bouaké ce vendredi 18 février 2021. Cette station est le troisième site inscrit dans le Programme Stratégique de Transformation de l’Aquaculture en Côte d’Ivoire dans le but d’accroître la production optimale d’alevins mâles », a indiqué le ministre des Ressources animales et halieutiques.

Le ministre Sidi Touré s’est rassuré de l’avancée des travaux en cours sur le site. Pour ce faire, il a procédé à une visite guidée de l’écloserie encore en réfection, des étangs et des installations électriques alimentées par des panneaux solaires. A l’issue de laquelle il a marqué son intérêt de voir avancer les travaux de réfection.

Lors d’une première visite sur ce site, au mois d’octobre dernier, N’guessan Yao Joachin, ingénieur des techniques halieutiques, chef de la station de la Loka, accompagné de ses collaborateurs, a expliqué le fonctionnement de sa structure, les difficultés et les perspectives au ministre. Il avait indiqué que « la station a été créée vers 1979 et suite à la crise de 2002, elle est restée inexploitée, donc toutes les structures sont tombées en désuète. Depuis 2019, le projet TIVO dans sa phase 2 a commencé la réhabilitation qui se poursuit toujours ».


La station qui est en phase de croissance, a reçu les premiers alevins du CNRA le 29 mars 2019 et ont été grossis avant d’être reproduits. Cette année-là, 10 000 alevins sexés mâles ont été livrés. En 2020, ce sont 55 000 alevins qui ont reçus et en 2021, il y a environ 70 000 alevins mâles ont été livrés aux pisciculteurs.

La station de la Loka s’étend sur vingt hectares dont cinq sont pour le moment exploités.

Après le site de la Loka, Sidi Touré s’est rendu à Kongobo, village situé dans le département de Béoumi où il a visité le lac qui pourra être un maillon important dans la stratégie de développement de l’aquaculture. Il en a profité pour expliquer aux populations, l’intérêt du Gouvernement à valoriser ce secteur qui, à l’en croire, constituera un maillon essentiel pour l’autosuffisance alimentaire à travers le développement de la production halieutique.


Abdel-Habib Dagnogo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ