x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le lundi 21 février 2022 | Abidjan.net

Direction générale du budget et des finances: le DG Traoré Seydou fait des recommandations pour renforcer la transparence dans la gestion des deniers de l'Etat

© Abidjan.net Par Marc Atigan
Cérémonie de clôture du séminaire bilan 2021 et perspectives 2022 de la Direction Générale du Budget et des Finances
Yamoussoukro le 18 Février 2022. Le directeur général du Budget et des finances, Seydou Traoré, a clos ce vendredi, les travaux du séminaire bilan 2021 et perspectives 2022 de l'institution qu'il dirige. Il représentait le Ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo.

Ouvert le jeudi dernier à l'hôtel Président de Yamoussoukro par le ministre du Budget et du portefeuille de l'État, Moussa Sanogo, le séminaire bilan 2021 et perspectives 2022 de la Direction générale du budget et des finances (Dgbf) dont le thème central est " la Dgbf au cœur de la transparence dans la gestion budgétaire" a refermé ses portes le 18 février 2022. Plusieurs résolutions pour renforcer la transparence dans la gestion des deniers publics ont été adoptées.  

 Ainsi, les principales orientations formulées à l'ouverture des travaux par le ministre Moussa Sanogo ont été traduites dans les recommandations dudit séminaire, afin en vue de garantir une bonne gestion du budget de l'année 2022.


Dans le Plan d'actions stratégiques 2022 (PAS 2022), la Dgbf devra faire un suivi régulier de l'évolution de l'exécution budgétaire et des risques liés au respect des objectifs de solde budgétaire et élaborer le projet de Document de programmation économique pluriannuelle (Dpep) 2023-2025 en vue de la tenue du débat d'orientation budgétaire au parlement.


Au titre du Pas 2022, la Dgbf devra également préparer, dans les délais constitutionnels, le Projet de loi de finances 2023 et ses annexes et réaliser les tests des fonctionnalités complémentaires du Système intégré de gestion des opérations budgétaires de l'État (Sigobe) relatives aux ambassades, aux Établissements publics nationaux (Epn) et aux collectivités et former les acteurs à leur utilisation et, enfin, déployer le Système de management par la démarche qualité au sein de la Dgbf.

Au titre du Point sur la mise en œuvre de la comptabilité des matières et des perspectives, la DGBF devra mener des réflexions sur le positionnement institutionnel du gestionnaire du patrimoine et finaliser le cahier de charges du système de gestion de la comptabilité des matières. Enfin, la DGBF devra finaliser le plan d'audit interne entamé l'an dernier et introduire un bon système de management de la qualité afin de conserver ses acquis et favoriser la transparence la gestion budgétaire.


Dans le bilan présenté à la clôture des travaux, par Traoré Seydou, directeur général de la Dgbf, il ressort que le Plan d'actions stratégiques (Pas) 2021 a enregistré un taux de réalisation satisfaisant de 100% comme en 2020. Quant au Programme d'activités 2021, il a été réalisé à hauteur de 84,4% contre 78,6% en 2020.

"Avec la mise en exploitation satisfaisante du Sigobe, la Dgbf a pu relever le défi de la bonne exécution du budget 2021 et de l'élaboration du budget 2022 dans de bonnes conditions. Je voudrais traduire la satisfaction et les vifs remerciements de Monsieur le ministre du Budget et du portefeuille de l'État, à l'ensemble du personnel de la Dgbf pour les efforts consentis tout le long de l'année 2021 et qui nous ont permis d'atteindre ces résultats, malgré l'impact de la crise sanitaire mondiale liée à la pandémie de la Covid-19.


M.A.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ