x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 4 mars 2022 | Abidjan.net

L’agriculture ivoirienne au-delà de la COVID-19 et du changement climatique :accélérer la modernisation du secteur (Conseil Café Cacao)

© Abidjan.net Par Conseil du Café-Cacao
SIA 2022: visite du stand du Conseil du Café-Cacao
Le stand du Conseil du Café-Cacao a reçu de nombreux visiteurs en cette journée du mercredi 2 mars 2022, consacrée à la Côte d’Ivoire

Le stand du Conseil du Café-Cacao a reçu de nombreux visiteurs en cette journée du mercredi 2 mars 2022, consacrée à la Côte d’Ivoire. 


Cette espace a servi de cadre pour des démonstrations de danses typiques de la culture ivoirienne.


Dès les premières heures de la matinée, les visiteurs et invités ont investi la salle de conférence au Pavillon n°1 à l’Espace 2000 du Parc des Expositions de le porte de Versailles pour une importante conférence ministérielle consacrée à la modernisation du secteur agricole au niveau des infrastructures et marchés en Côte d’Ivoire. 


En présence de l’invitée d’honneur, Madame Ségolène Royal, présidente de la COP21 et de Désirs d’avenir pour la planète, trois ministres exposaient sur les atouts, les besoins et les opportunités d’investissements qu’offre l’agriculture ivoirienne :


Monsieur Kobenan Kouassi Adjoumani, Ministre d’État, Ministre de l’Agriculture et du Développent rural ;


Monsieur Sidi Tiémoko Touré, en charge de la Production animale et des Ressources halieutiques ;


Monsieur Alain Richard Donwahi, Ministre des Eaux et Forêts.


La modernisation de l’agriculture en Côte d’Ivoire a donc été au centre de cette rencontre cruciale qui confirme la volonté du gouvernement de Côte d’Ivoire de tendre vers l’autosuffisance alimentaire.


Aujourd’hui, seulement 26% de la consommation animale et halieutique est produite en Côte d’Ivoire.


Face à une déforestation galopante de la forêt ivoirienne, une nouvelle gouvernance forestière s’impose : 90% de forêt perdue entre 1900 et 2015, l’objectif actuel est de recouvrer 20% de la forêt perdue d’ici à 2030.


À cet effet, le programme « CACAO, AMI DE LA FORÊT », déjà mis en œuvre, doit accompagner une politique de reboisement maîtrisée et la mise en place d’une modernisation réelle et soutenue de l’agriculture en Côte d’Ivoire.


Voilà qui explique l’importante signature, lors de cette journée dédiée à l’agriculture ivoirienne, d’une convention entre la Côte d’Ivoire et la France pour formaliser la coopération en matière de la modernisation de l’agriculture.


Madame Sophie Delaporte, Secrétaire Générale du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation représentait Monsieur Didier Guillaume, Ministre en charge du portefeuille de l’Agriculture et de l’Alimentation.


Quant à la partie ivoirienne, en présence de l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, Maurice Bandaman, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Monsieur Kobenan Adjoumani, a signé ladite convention au nom de la Côte d’Ivoire.




A. N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ