x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 14 mars 2022 | AIP

Emploi-formation jeunes : Des experts réfléchissent sur l’efficacité des politiques publiques

Le deuxième atelier régional de co-construction de la « Jobs Facility », s’est ouvert, lundi 14 mars 2022 à Abidjan, en vue de permettre à des experts de cinq pays africains, de réfléchir sur des politiques publiques efficaces susceptibles d’offrir de meilleurs programmes d’insertion des jeunes.


Organisé par le Centre international de formation de l’Organisation internationale du travail (CIF-OIT), en partenariat avec l’Agence française de développement (AFD), cet atelier a pour objectif « d’accompagner et de renforcer les capacités des pays pour améliorer la définition, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de politiques publiques Emploi-formation des jeunes », du Maroc, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Congo.


Selon le Directeur du bureau pays de l’OIT en Côte d’Ivoire, Frédéric Lapeyre, l’atelier permettra de mettre en place de grands programmes qui faciliteront l’insertion professionnelle des jeunes dans les différents pays africains.


Il sera surtout question, selon lui, « d’un partage d’expériences, des problèmes, et enjeux de chaque pays, en vue de reconstruire ensemble des solutions pour améliorer les politiques publiques en faveur des jeunes. »



Des participants des l'expert africain


L’atelier qui prend fin vendredi 18 mars vise également la finalisation et la validation de la liste et de la nomenclature des fonctions et de leurs dimensions, la définition de la grille d’autoévaluation basée principalement sur des descripteurs illustrant différents états de référence pour chaque dimension.


Les résultats des travaux permettront de finaliser le cadre d’auto-évaluation de la « Jobs Facility » qui sera déployé dans les pays en vue de définir des programmes de renforcement des capacités.


A l’ouverture des travaux, le ministre en charge de la Promotion de la jeunesse, Mamadou Touré, a rappelé la vision du gouvernement ivoirien et des Nations unies qui sont engagés à "faire de la Côte d’Ivoire, une puissance industrielle, unie dans une diversité culturelle et démocratique d’ici 2040".


Il a par ailleurs souhaité que les recommandations permettent d’améliorer la capacité de différentes structures publiques d’aide à l’insertion des jeunes.


Dix à 12 millions de jeunes arrivent chaque année sur le marché du travail, pour seulement trois millions d’emplois formels créés annuellement, souligne-t-on.


(AIP)


apk/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ