x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 18 mars 2022 | Le Nouveau Réveil

Yéboué Pascal, président du Conseil régional du Bélier, à propos du Dialogue politique : « Que le dialogue national nous envoie à la réconciliation »

La première session ordinaire du Conseil régional du Bélier s’est tenue le 14 mars dernier, à la salle de mariage de la mairie de Toumodi. Étaient présents pour délibérer sur neuf (9) points à l’ordre du jour, 29 conseillers régionaux. Avant l’examen de l’ordre du jour dont l’autorisation du Conseil régional pour l’exécution du budget primitif 2022, l’examen et adoption du compte administratif du président du Conseil de l’exercice 2021, l’examen et adoption du projet de rapport général annuel sur l’administration et la situation des affaires de la Région du Bélier pour l’année 2021, en sont des points clés, le président Yéboué-Kouamé Pascal a eu une adresse en guise d’ouverture des travaux. « Que l’espérance nous habite, que jamais vous ne soyez gagnés par le découragement. Gardez toujours l’espérance, le meilleur est à venir… », a-t-il fait noter avant de les inviter à « être engagés chacun pour le développement de la région du Bélier »


Chacun des points ayant fait l’objet de débats, d’observations, de recommandations, avec pour objectif unique booster le développement de la région, le patron du Bélier, en homme de paix, a émis le vœu de voir sa région et la Côte d’Ivoire demeurer dans la paix et la cohésion. « Je me joins à vous dans la prière pour que la paix, la santé, la sécurité, la cohésion sociale, la tolérance, règnent partout dans notre région, règnent partout en Côte d’Ivoire. Nous espérons que les assises sur le dialogue national et les conclusions qui ont été adoptées à l’unanimité permettront d’aller de l’avant pour la cohésion, pour la réconciliation. C’est la chose la plus importante car rien ne peut se faire de bon, de beau, de grand dans le désordre. Prions donc que cela arrive rapidement et que nous soyons à l’abri d’autres soubresauts qui viendront à coup sûr ralentir notre marche, ralentir la marche de la nation… », a-t-il laissé entendre.


JEAN PAUL LOUKOU

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ