x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le lundi 28 mars 2022 | Abidjan.net

Côte d'Ivoire: l'accessibilité aux services bancaires et financiers au coeur d'une rencontre à Abidjan

© Abidjan.net Par DR
Guichet Automatique (GAB)

En prélude à la 1ère édition de l’évènement « Côte d’Ivoire Banque To PME » qui se tiendra du 9 au 11 mai, à Heden Golf Hôtel d’Abidjan, une conférence de presse sera animée le lundi 4 avril, par les organisateurs, aux Résidences Dippoka de Cocody-Angré.

C’est autour du thème « Aides aux financements et aux crédits PME-TPME » que se tiendra l’édition inaugurale, du 9 au 11 mai, à Heden Golf Hôtel d’Abidjan, du rendez-vous trimestriel de réseautage entre établissements bancaires et financiers et opérateurs économiques, baptisé : « Côte d’Ivoire Banque To PME », en abrégé « B To P ». Dans le souci d’expliciter les enjeux et la portée vitale d’une telle initiative pour la pérennité des Petites et Moyennes entreprises ainsi que celles plus petites, à l’aune de la digitalisation des pratiques bancaires, la régie Impact Com’, promotrice de ce meet-up, organise, avec ses partenaires, une conférence de presse. Celle-ci se tiendra le lundi 4 avril aux Résidences Dippoka de Cocody-Angré 8e tranche, à partir de 14h.


D’ores et déjà, M. Mohamed Fadiga, Commissaire général, a expliqué, au cours d’une rencontre avec un pool de banquiers ivoiriens, le vendredi 25 mars : « Ce mini-salon de mise en relations et réseaux d’affaires, se veut un espace d’échange direct et sans filtre entre les banques, les acteurs de la Fintech et porteurs de projets de création d’entreprises, promoteurs de start-ups et autres opérateurs économiques ». Avant de préciser que« « B To P » se tiendra de façon trimestrielle et itinérante afin de ‘briser les suspicions et écueils entre usagers et institutions bancaires ; lesquelles présenteront leurs différents produits et offres en présentiel aux entrepreneurs, tout en délocalisant, in situ, des banques éphémères et déploieront sur le site des conseillers-clients qui permettront aux différentes parties de signer des contrats ».


En outre, les initiateurs de « B To P » entendent jouer par cet évènement, leur partition dans l’accroissement du taux de bancarisation, la réalisation d’une inclusion financière et bancaire optimale en Côte d’Ivoire, tout en contribuant à une éducation à l’épargne et aux subtilités des aides, crédits et appuis bancaires. L’enjeu étant de lutter contre le surendettement et œuvrer à la pérennité des PME et TPME, afin qu’elles ne soient pas exclues du système bancaire. Bien au contraire !

Fintech et PME : une combinaison qui matche !


Sur l’essor de la bancarisation, notons que fin 2021, selon les données statistiques de l'Agence pour la promotion de l'inclusion financière de Côte d'Ivoire (APIF-CI) du Ministère de l'Economie et des Finances, la Côte d’Ivoire compte vingt-huit (28) banques et deux (02) établissements financiers. Le taux de bancarisation, au sens strict, a connu une légère hausse passant de 19,1% en 2019 à 20,5% à fin 2020 avec notamment le démarrage des activités d’Orange Bank Africa. Avec, en ligne de mire, la Fintech. 


Étant entendu que l'écosystème des services financiers numériques en Côte d’Ivoire se caractérise, à fin 2021, par la présence de treize (13) structures d'émission de monnaie électronique (EME). A fin décembre 2020 le secteur compte 27,7 millions de comptes de monnaie électronique. L'activité des services financiers numériques, est marquée par l’exécution de 687 millions d’opérations par l'ensemble des plateformes du pays, pour une valeur de 13 937 milliards de FCFA en 2020 contre 642 millions d'opérations pour une valeur de 10 775 milliards de FCFA en 2019. En termes d’accès aux services financiers numériques, à fin 2020 le réseau s'est considérablement renforcé, avec l'installation de nouvelles unités, portant à 286 019, le nombre total de points de services établis sur le territoire, contre 234 231 en 2019, soit une évolution de 22,1%. Une aubaine pour les quelque 60 450 PME ivoiriennes représentant plus de 80% du tissu économique ivoirien avec plus de 200 000 emplois directs et de longue durée qu’il faille bonifier.


Rk avec Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ