x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 28 mars 2022 | AIP

PAPSE: Un taux d'exécution de 50% au premier trimestre dans l'encadrement des bénéficiaires dans le Bounkani

Bouna, Un taux d'exécution de 50% a été réalisé au titre du premier trimestre de l'année scolaire 2021-2022, au niveau de l'encadrement des enseignants du primaire bénéficiaires du projet d’amélioration de la prestation de services éducatifs (PAPSE) dans la région du Bounkani.


Cette information a été révélée lundi 21 mars 2022, au cours d'une réunion bilan qui s'est déroulée à l'Antenne de la pédagogie et de la formation continue (APFC) de Bouna. La rencontre a réuni les encadreurs, notamment les conseillers pédagogiques du préscolaire et primaire de la région et une délégation de la direction de la pédagogie et de la formation continue (DPFC) conduite par l'inspecteur pédagogique du Centre d'animation et de formation pédagogique (CAFOP), Édouard Gogbé.


Ce taux d'exécution positionne le Bounkani à la 4ème place sur les six régions qui expérimentent le PAPSE en Côte d'Ivoire et doit être amélioré. Entre autres raisons évoquées de cette performance moyenne, il est signalé l'intégration récente de nouveaux enseignants dans le PAPSE. Ces derniers n'étant pas au même niveau que les anciens dans le projet, ils n'avaient pas encore bien cerné les méthodes d'apprentissage, ce qui a fortement perturbé l'encadrement que devaient effectué les conseillers pédagogiques pour l'ensemble des bénéficiaires, explique-t-on.


Le chef de l'APFC de Bouna, Inspecteur Jérôme Gbongué Kessé, par ailleurs point focal du projet dans la région, a assuré que des journées pédagogiques ont été organisées afin de permettre à ces nouveaux bénéficiaires d'être suffisamment outillés afin de permettre à tous les enseignants d'être au même niveau.


M. Gbongué a exhorté les conseillers pédagogiques à intensifier les contrôles et l'encadrement pour un large taux d'exécution et booster le score de la région.


Le PAPSE propose l’expérimentation d’une nouvelle méthode d’enseignement en mathématiques et en lecture-écriture dans les classes de CP1 CP2 et CE1. Cette innovation vise à améliorer le faible taux de réussite observé ces dernières années dans ces disciplines scolaires.


Six directions régionales de l’Education nationale et de l'Alphabétisation (DRENA) expérimentent la phase pilote du projet. Il s’agit des DRENA de Bouna, Ferkessédougou, Korhogo, Boundiali, Mankono et Odienné.


(AIP)

on/gak/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ