x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 29 mars 2022 | AIP

L’agrandissement du Lycée professionnel d’Odienné en perspective après sa reconstruction

Odienné, Après avoir reconstruit le Lycée professionnel d’Odienné (LPO), l'Etat a en perspective de l’agrandir afin qu’il soit capable d’accueillir 2 000 étudiants contre 367 actuellement.


Le coordonnateur du projet de reconstruction du LPO, Benoit Kouakou, a dévoilé les traits saillants des « grandes ambitions » des autorités ivoiriennes pour cet établissement, au terme d’une session de formation des enseignants en Génie industriel couplé de la remise de livrables.


Une activité déroulée du 13 au 24 mars 2022, au sein de l’école, au compte du volet amélioration de la qualité de la formation par le développement de curricula adaptés aux besoins du marché et le renforcement des capacités du personnel enseignant et administratif du Projet de reconstruction post-crise de cette école professionnelle (REC LPO).


« Nous rêvons de voir cette école avec un minimum de 2 000 étudiants avec l’extension des programmes à cinq Brevets de technicien (BT) et cinq Brevets de techniciens supérieurs (BTS) et pourquoi pas, avoir une Licence professionnelle », a indiqué M. Kouakou. Il s'exprimait à la clôture de la session, jeudi 24 mars 2022, en présence de N’Diaye Khadidia, la conseillère technique du ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage.


Des études préliminaires ont été menées qui ont permis de fixer les infrastructures à réaliser dans le cadre de l’extension du LPO, notamment un amphithéâtre de 500 places, des salles et ateliers complémentaires, un champ école.


Au compte des perspectives à court terme, le coordonnateur du REC LPO a relevé l’élargissement des activités de renforcement des capacités des formateurs au département de Génie alimentaire après celui du Génie industriel, ainsi que les actions de renforcement de ce qui a déjà été accompli pour le second département cité.


Pillé et laissé à l’abandon lors de la décennie de crise militaro-politique qu’a traversée le pays, le LPO affiche aujourd’hui fière allure après sa reconstruction pour un coût de quelque cinq milliards FCFA dont 1,2 milliard supporté par le Trésor ivoirien. Tout y a été remis à neuf (réseau électrique, plomberie et sanitaire, château d’eau, réseaux d’air comprimé et gaz, équipements de génie alimentaire, de génie industriel, mobilier, etc.). Au total, 21 bâtiments existants couvrant une superficie de 10 229,4 km² ont été reconstruits notamment salles de classe, des bâtiments administratifs, des ateliers, des laboratoires et un internat.


Pour le volet amélioration de la qualité de la formation, trois programmes, suivant l’approche par compétence, ont été écrits pour la formation de techniciens en Réfrigération et conditionnement d’air, de techniciens en Transformation et contrôle qualité dans l’industrie et de techniciens en Maintenance des systèmes industriels et énergiques.


Par ailleurs, 2 727 ouvrages pédagogiques et d’enseignements généraux de référence ont été acquis et relis à la bibliothèque du LPO, et 608 autres ouvrages à l’inspection générale de la formation professionnelle.


Le Lycée professionnel qui avait été délocalisé à Abidjan a regagné depuis 2018, son site à Odienné.


(AIP)


kg/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ