x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 1 avril 2022 | AIP

Entrée en vigueur de la signature électronique des actes administratifs des fonctionnaires

Abidjan, La ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration, Anne Désirée Ouloto a validé le projet de la signature électronique pour tous les actes administratifs des fonctionnaires, lors d’une séance de travail jeudi 31 mars 2022 à son cabinet, en présence de son collègue de l’Economie Numérique, des Télécommunications et de l'Innovation, Roger Adom.


Cette solution digitale a plusieurs avantages notamment le gain de temps, une traçabilité claire, la réduction des coûts, de l’impression…


« Je peux signer partout où je me trouve (en mission, à la maison). Je pourrai signer 500 actes à la fois, 1000 actes à la fois. C'est ce que nos populations et nos fonctionnaires attendent », s’est félicitée Mme la ministre.


La mise en œuvre de cette application a bénéficié de l’appui technique du Ministère de l’Economie Numérique, des Télécommunications et de l’innovation à travers l'Autorité de régulation des télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI).


La signature électronique prévoit un enrôlement du signataire avec toutes ses références administratives que lui confèrent le pouvoir de signer des actes administratifs et de toutes les parties impliquées dans la validation d’un acte administratif entièrement.


Tout ce processus est pris en charge dans le Système intégré de gestion des fonctionnaires et agents de l'Etat (SIGFAE) de Côte d'Ivoire qui est cette application numérique de gestion de la carrière des fonctionnaires et agents de l’Etat.


La ministre a précisé que son enrôlement suivi de sa formation au projet aura lieu mercredi 06 avril 2022. Après cette étape, la signature électronique va démarrer par des actes l’un après l’autre de telle sorte qu’à la fin du mois d’avril 2022, la signature par lot soit effective.


Le document ainsi signé électroniquement est en fichier PDF et offre toutes les garanties de sécurité car il n’est nullement falsifiable. Cette procédure électronique va également aider à freiner les déplacements fréquents des fonctionnaires des régions à Abidjan à la recherche d’un document administratif car après quoi l’acte, sera transféré sur la page fonctionnaire du bénéficiaire.


Mme Ouloto a salué cette grande avancée qui confirme la volonté du président de la République et celle du gouvernement de moderniser l’administration ivoirienne.


« Aujourd’hui, tous les fonctionnaires se plaignent. Ils ont des nominations, ils sont admis à des concours et attendent un certain nombre d’actes et cela prend du temps, car le ministre est un être humain et non une machine. Quelle était l’approche pour faciliter la tâche au ministre, c’était la signature électronique », a justifié Anne Ouloto.


Saluant cette initiative de sa collègue, le ministre de l’Economie Numérique, des Télécommunications et de l'Innovation, Roger Adoma a promis de faire bénéficier de l’administration ivoirienne ce projet.


L’administration publique ivoirienne compte 250.000 fonctionnaires, selon les données du SIGFAE).


(AIP)


Bsp/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ