x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 11 avril 2022 | AIP

Des ressortissants du zanzan à Adzopé veulent lutter contre la cherté de la vie

Adzopé, Le Mouvement national du Zanzan pour le progrès (MOZAN) dont l'assemblée générale constitutive s'est tenue samedi à Adzopé veut lutter contre la cherté de la vie par une production massive des produits vivriers.


"Aujourd'hui, quand on parle de cherté de la vie, il s'agit ici de marché. Quand on parle de marché, on parle de vivriers. Pour cela, nous voulons réaliser de grandes cultures vivrières en vue de ravitailler le marcher pour que cela puisse soutenir la population", a-t-il fait savoir son président du conseil d'administration de ce mouvement, Badou Koffi Fofié.


Selon M. Badou, les projets pilotes débuteront cette année dans la région de la Mé avant de s'étendre sur tout le territoire national.


A cet effet, un partenariat a été signé avec l'Agence nationale d'appui au développement rural (ANADER) pour la réalisation de 1,5 ha de maïs, un hectare et 0,5 ha de manioc et 0,5 ha de piment à Adzopé pour ravitailler le marché. Dans le même temps, il est prévu la construction d'une unité de semi-transformation de manioc dans la ville.


Le MOZAN, au-delà de cet objectif, veut à agir dans le social dans le Zanzan pour le bien-être des populations. C'est pourquoi, son président a appelé tous les ressortissants de cette région, où qu'ils soient à adhérer au mouvement pour que chacun apporte une pierre à l'édifice.


(AIP)

ibt/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ