x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le lundi 7 mars 2022 | AIP

Lutte contre la vie chère : la présidente de la COCOPROVI plaide pour l'exécution immédiate des mesures gouvernementales

© AIP Par Donald
Lutte contre la cherté de la vie : des femmes du secteur vivrier exhortent le gouvernement à la mise en œuvre des mesures arrêtées

Abidjan, La présidente de la coopérative de commercialisation (la nouvelle COCOPROVI), communément appelée, marché gouro, Goley Lou Yvonne a plaidé, lundi 07 mars 2022, pour l'exécution immédiate des mesures annoncées pour le secteur, par le gouvernement, dans le cadre de la lutte contre la vie chère.


"Nous voudrions indiquer que, si les mesures immédiates annoncées par le gouvernement (...) sont exécutées à temps, les productions en souffrance, seront sauvées et acheminées conséquemment sur les marchés pour le bonheur des populations (...)", a affirmé Mme Goley Lou, lors d'un point presse à Adjamé, au siège de la coopérative.


Dans le cadre de la lutte contre la cherté de la vie, le ministre du Commerce et de l'Industrie, Souleymane Diarrassouba a annoncé, samedi 05 mars 2022, à la télévision nationale, 10 mesures arrêtées par le gouvernement dont certaines sont en faveur du vivrier.


Il s'agit, entre autres, de la mise à la disposition des acteurs du vivrier, des moyens matériels, logistiques et techniques en vue de faciliter la production des denrées alimentaires et l'approvisionnement des marchés afin d'augmenter l'offre dans les centres de communication.


Il s'agit aussi du plafonnement des prix de certains produits alimentaires et du démantèlement des barrages routiers illégaux.


" Nous invitons le gouvernement à rendre effectif le démantèlement immédiat des barrages routiers illégaux, tel qu'annoncé dans le communiqué", a ajouté la présidente de la COCOPROVI, qui est également la présidente des acteurs du vivrier.


Elle a appelé aussi, à un contrôle plus accentué des prix des denrées sur les marchés par les agents du ministère du Commerce pour mettre fin à la surenchère et à la spéculation, qui contribue à la flambée des prix.


Elle a, pour conclure, traduit sa gratitude au Premier ministre Patrick Achi pour avoir associé les actrices du vivrier à la recherche des solutions contre la vie chère.


Les autres mesures arrêtées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la vie chère sont, entre autres, la soumission à une autorisation de l'exportation des produits vivriers de grande consommation et de la subvention partielle des produits pétroliers.


(AIP)


sn/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ