x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mardi 12 avril 2022 | CICG-Côte d’Ivoire

Sécurité alimentaire/ secteur du vivrier : quand le gouvernement renforce la chaîne de production et d'approvisionnement

© CICG-Côte d’Ivoire Par DR
Sécurité alimentaire/ secteur du vivrier : quand le gouvernement renforce la chaîne de production et d'approvisionnement
Abidjan, le 12 avril 2022 – Afin de renforcer les capacités de production dans le secteur du vivrier et ainsi garantir un approvisionnement régulier des différents marchés de consommation, le gouvernement ivoirien a pris un ensemble de mesures visant à accroître son soutien à ce secteur hautement stratégique pour l’économie du pays.

Abidjan, le 12 avril 2022 – Afin de renforcer les capacités de production dans le secteur du vivrier et ainsi garantir un approvisionnement régulier des différents marchés de consommation, le gouvernement ivoirien a pris un ensemble de mesures visant à accroître son soutien à ce secteur hautement stratégique pour l’économie du pays.


Les initiatives des autorités ivoiriennes au profit de ce secteur ont permis de renforcer la chaîne de ravitaillement des produits vivriers et de booster le développement de la filière.


La Côte d’Ivoire, à l’instar d’autres pays de la sous-région, est confrontée à la flambée des prix des produits de grande consommation due à des facteurs aussi bien endogènes qu’exogènes.


Le gouvernement qui est à l’écoute des populations, a engagé des rencontres avec les faîtières du secteur pour recueillir leurs propositions, afin d'apporter des solutions durables à la question de la productivité et de l'approvisionnement.


Suite à ces concertations, le Premier Ministre, Patrick Achi, au nom du Président de la République, Alassane Ouattara et du gouvernement, a doté les coopératives du vivrier d’équipements et d’intrants agricoles, d’un coût de plus de 2,5 milliards de FCFA. Ceci, en vue d'améliorer les capacités et systèmes de production.


Déterminé à aller plus loin, le gouvernement prévoit la construction de 40 marchés de proximité, trois marchés de gros et 10 marchés relais sur le territoire national.


Il est également prévu la mise en oeuvre du Programme d’appui au secteur vivrier en Côte d’Ivoire (PASVCI), financé à hauteur de plus de 13 milliards de FCFA. L’objectif étant d’accélérer la production et la commercialisation des produits vivriers.


Toujours dans le cadre de son soutien à ce secteur, le gouvernement a mobilisé 50 milliards de FCFA en 2020 au profit du secteur vivrier afin d’anticiper une éventuelle crise alimentaire en pleine crise sanitaire de Covid-19. En avril 2020, l’Etat a mis à la disposition de sept structures travaillant dans les marchés d’Adjamé, Treichville, Cocody, Yopougon et Locodjro (Attécoubé), plusieurs dizaines de millions de FCFA pour soutenir l’approvisionnement en produits vivriers. Quand plus de 15 millions de FCFA ont été offerts aux coopératives intervenant dans ce secteur, installées en zones rurales.


Tous ces efforts financiers et structurels de l’Etat ivoirien en faveur du secteur du vivrier ont contribué au renforcement de la sécurité alimentaire, à travers la modernisation, la professionnalisation et l’amélioration des performances économiques des filières vivrières.


Le soutien apporté au secteur vivrier a un enjeu socio-économique considérable. Cela permet, d’une part, au gouvernement de préserver le pouvoir d’achat des populations et, d’autre part, de favoriser l’autonomisation des femmes.


Toutes ces mesures prises par le gouvernement n'ont qu'un but: redynamiser le secteur vivrier et ainsi freiner la hausse des prix des denrées alimentaires.


Source : CICG

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ