x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mardi 12 avril 2022 | AIP

Un plan ambitieux de la FAO pour la production en masse du tilapia adopté à Abidjan

Abidjan- Des représentants de l'ensemble du secteur du tilapia en Côte d'Ivoire ont adopté, lundi 11 avril 2022 à Abidjan, un plan ambitieux destiné à porter la production de tilapia d'élevage à 68 000 tonnes à l'horizon 2031, un projet mis en œuvre par l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).


La stratégie a été élaborée par toutes les parties prenantes du secteur du tilapia dans le cadre de FISH4ACP, une initiative mondiale de développement des chaînes de valeur de l'Organisation des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP), financée par le ministère Fédéral de la coopération économique et du développement (BMZ) et l'Union européenne (UE).


Ce projet qui met en contact direct les bailleurs de fonds et les acteurs de la pisciculture en Côte d’Ivoire pour le financement des projets piscicoles est un pas de géant équivalant à multiplier par neuf le niveau de production actuel, estimé entre 6 000 et 8 000 tonnes.


« Avant, les projets étaient logés dans des bureaux qui ne sortent pas. Aujourd’hui, les bureaux et les fonds nous trouvent dans nos fermes piscicoles. Nous avons des problèmes d’alevins et d’aliments et de financement. Avec ce plan, nous allons inverser la tendance. C’est-à-dire ne plus importer le poisson mais l’exporter désormais », a promis le président de la Fédération des acteurs privé piscicole de l’Est, Maurice Sawadogo.


Le projet permettra à la Côte d’Ivoire de répondre à la demande intérieure de poisson, tout en créant des emplois et des débouchés commerciaux sans accentuer la pression sur l'environnement.


« Aujourd’hui, nous avons fait un pas important vers l'autosuffisance dans la fourniture d’une alimentation saine aux Ivoiriens. En renforçant ce secteur, nous apporterons également des perspectives économiques et des avantages sociaux à la population sans nuire à l’environnement », a déclaré au nom du ministre des Ressources animales et halieutiques, Kagnomou Marcel.


Cette initiative propose un plan de travail pour une refonte importante du secteur du tilapia au cours des dix prochaines années, qui demanderait un investissement estimé à 60 millions USD dans les services et les infrastructures, la formation et les équipements.


« L'initiative FISH4ACP est fière de participer à cette transformation bleue qui renforcera la sécurité alimentaire et profitera aux petits pêcheurs, qui produisent la plupart du tilapia en Côte d’Ivoire », a indiqué Gilles van de Walle, conseiller technique principal de FISH4ACP.


Il a rappelé que la stratégie a été élaborée à partir de l'analyse de la chaîne de valeur réalisée par FISH4ACP en 2021, qui a révélé un fort potentiel d'augmentation de la production nationale et identifié les principaux défis à relever pour une croissance durable.


bsp/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ