x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 13 avril 2022 | AIP

Lancement à Abidjan d'un projet de prévention des conflits à travers les médias numériques

© AIP Par DR
Lutte contre la désinformation: l'UE finance un projet impliquant les médias numériques ivoiriens
Le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d'Ivoire (REPPRELCI) et ses partenaires ont lancé mardi, officiellement, le projet "Implication des médias numériques dans la prévention active des conflits et des tensions (IMPACT) ", financé par l'Union européenne (UE).

Abidjan - Le projet Implication des médias numériques pour une prévention des conflits et des tensions (IMPACT) en Guinée et en Côte d’Ivoire, initié par l’ONG Avocats sans frontière (ASF), a été officiellement lancé, mardi 12 avril 2022, à Abidjan, en partenariat avec le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI).


Ce projet d’un montant de 1,110 millions d'euros (environ 727 534 000 FCFA), financé par la délégation de l’Union européenne auprès du Sénégal, a pour objectif de contribuer à consolider une paix durable en Afrique de l’Ouest et, plus spécifiquement, entend se concentrer sur le rôle positif que peut jouer la société civile, en particulier les médias numériques dans la prévention et la réduction des conflits et tensions.


Il s’agira spécifiquement d'analyser le rôle des médias dans le cadre de la couverture des conflits et favoriser la création des

synergies pour soutenir l’échange et l’expérience, de renforcer les capacités des médias en les dotant d’outils pour maximiser leur potentiel, et de mobiliser les médias et acteurs de la société civile contre les discours haineux et en faveur des processus de dialogue.


Pour le responsable des appuis en matière de Droits de l'Homme, gouvernance démocratique et société civile auprès de la Délégation de l'UE en Côte d'Ivoire, Antonio Dal Borgo, « ce projet est très important, car il s’inscrit dans le cadre du projet de soutien de l’UE à la protection et à la promotion des Droits de l’Homme ».


Il a ajouté que la lutte contre la désinformation et l’accès à l’information crédible et objective font partie des Droits de l’Homme et de la défense de la démocratie que l’UE mène et soutient dans ses pays partenaires.


Le président du REPPRELCI, Lassina Sermé a souligné que ce projet permettra de mieux élargir le dispositif d’entrée en contact avec les acteurs et la jeunesse dans les établissements publics et privés sur le territoire national ivoirien pour promouvoir une information de qualité.


Le président de l’Autorité national de la presse (ANP), Samba Koné, a salué la mise en place de ce projet qui, selon lui, s’inscrit dans l’objectif premier de l’ANP, qui est de réguler l’information.


Le projet est mené par un consortium d'organisations mené par Avocats Sans Frontières France (ASF France), comprenant la Ligue africaine des blogueurs et cyber-activistes pour la démocratie dénommée AfricTivistes, l’Association des blogueurs de Guinée (ABLOGUI) et le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI).


Il s’exécutera sur deux ans dans plusieurs régions ivoiriennes et guinéennes.


(AIP)


hkb/sn/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ