x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 22 avril 2022 | AIP

Des opérateurs économiques instruits sur les mécanismes d’arbitrages des litiges économiques et commerciaux

Abidjan- Des opérateurs économiques ont été instruits, jeudi 21 avril 2022, à Abidjan, sur les mécanismes d’arbitrages des litiges économiques et commerciaux, à l’occasion d’un panel de haut niveau initié par le Congrès international pour le jumelage et l’amitié Afrique-Chine (CONIJAC), en présentiel et en visio-conférence.


Placé autour du thème « la participation des entreprises à la construction d’une nouvelle ère des relations sino-ivoiriennes à travers les modes alternatifs de règlement des litiges économiques et commerciaux », ce panel de haut niveau avait pour objectif de proposer aux entreprises l’arbitrage et la médiation comme mode de règlement des litiges qui pourraient éventuellement survenir dans leurs relations, selon le président exécutif du CONIJAC, Christian Ronald Seri.


« La Cour d’Arbitrage de Côte d’Ivoire (CACI) et la Commission chinoise d’arbitrage économique et commercial international (CIETAC) ont procédé à la signature d’une convention le 8 septembre 2021. Ce, dans le but de préserver les intérêts des opérateurs économiques par la recherche permanente du compromis », a-t-il rappelé.


Selon M. Séri, cette coopération entre les cours d’arbitrages chinoise et ivoirienne, vise à faciliter des partenariats profitables aux acteurs économiques et qui met par-dessus tout ‘’la grande amitié qui lie la Chine à l’Afrique’’.


Pour le premier conseiller à l’Ambassade de Chine en Côte d’Ivoire, Zhou Kangning, le mécanisme d’arbitrage des litiges permet de gérer efficacement les litiges commerciaux bilatéraux, à éliminer les obstacles à l’investissement et au commerce, et à promouvoir l’édification de la légalité à l’international.


Le représentant du ministère ivoirien des Affaires étrangères, le directeur général de la Diplomatie économique, Vaflahi Méité, pour sa part, a exhorté les opérateurs économiques à s’approprier les modes alternatifs de règlement des conflits en vue d’améliorer les relations économiques et commerciales entre la Chine et la Côte d’Ivoire.


Les relations formelles entre la République Populaire de Chine et République de la Côte d’Ivoire datent de mars 1983. En 39 ans de coopération, ce sont plusieurs visites qui ont été effectuées par les hautes autorités des deux pays, a-t-on appris.


tg/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ