x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 5 mai 2022 | AIP

Le primaire ivoirien est médiocre tandis que les enseignants sont performants (PASEC 2019)

© AIP Par DR
Système éducatif ivoirien: le PASEC 2024 évaluera les élèves du secondaire
La Côte d’Ivoire participe à la 4e session des correspondants nationaux de la Conférence des ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) qui se tient à Saly au Sénégal, du 09 au 17 décembre 2021

Abidjan - Les élèves du primaire en Côte d’Ivoire sont médiocres alors que les enseignants présentent des compétences avérées, a appris l’AIP, mercredi 05 mai 2022 à Abidjan, lors d’un atelier de restitution de l’évaluation Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la Conférence des ministres de l’Éducation des États et Gouvernements de la Francophonie CONFEMEN (PASEC 2019).


L’enquête PASEC émane d’un échantillonnage aléatoire sur l’ensemble du territoire et dans les 13 autres pays. Au plan national, les tests ont porté sur 4500 élèves de classes de CM2 issus de 180 écoles, et sur 1400 élèves de CP2 émanant de 90 écoles, dans deux matières fondamentales, que sont la lecture et les mathématiques. Les compétences des enseignants ont également été évaluées.


Les résultats montrent que comparativement au 13 autres pays évalués, en lecture, la Côte d’Ivoire est autour de 60,02 %, en deçà du seuil normal, en mathématiques, elle est à 80% en deçà du seuil normal.


Les comparaisons en interne présentent des disparités régionales. Les élèves à Abidjan ont un niveau de compétence supérieur dans ces modules d’évaluation que ceux de l’intérieur du pays.


L’enquête révèle également des disparités du genre car les garçons sont plus performants que les filles en mathématiques, tandis qu'en français, il y a une équivalence. Selon le type d’école, les élèves du privé performent mieux que ceux des écoles publiques en début ou fin de scolarité primaire.


Autres variables significatives, les élèves ayant fait le préscolaire ont de meilleures performances que ceux n’ayant pas fait de cycle. Aussi, les écoles n’ayant pas bénéficiées d’inspection pédagogique ont de meilleures performances que ceux inspectées. Cette situation pose le problème du contenu de l’inspection et de la qualité de l’inspection, a indiqué le responsable national PASEC, Kauphy Joseph François, présentant les résultats de l'étude.


A contrario, l’enquête révèle que la Côte d’Ivoire présente les meilleures offres des compétences des enseignants au regard des 13 autres pays évalués. Près de 90% des enseignants ont atteint le niveau 3, le niveau excellent du PASEC. En interne, près de 80% des enseignants, quelque soit la région du pays, ont atteint le niveau 3. D’où, le paradoxe entre les compétences des enseignants et celles des élèves.


Ainsi, la restitution des résultats nationaux du PASEC 2019 a permis aux experts de l’éducation scolaire d’émettre des pistes d’action pour l’amélioration des pratiques pédagogiques et du système éducatif, à savoir, l’amélioration de l’accès et de l’équité du système éducatif, la mise en place d’une politique efficace d’encadrement pédagogiques des enseignants et enfin l’amélioration du climat scolaire, en luttant efficacement contre les grèves et violence en milieu scolaire.


(AIP)


eaa/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ