x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 6 mai 2022 | Abidjan.net

Lutte contre contre la vie chère : le CNLVC visite les femmes du vivrier bénéficiaires de l'appui du gouvernement à Songon

© Abidjan.net Par DR
Visite de marchés effectuée ce jour par le Ministre Souleymane Diarrassouba
Vendredi 6 novembre 2020. Le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a visité plusieurs espaces commerciaux, à travers la ville d’Abidjan. Cette série de visites terrain s’inscrit dans le cadre du suivi des prix et du niveau d’approvisionnement des marchés en vivriers et autres produits de consommation courante.

Le Conseil national de lutte contre la vie chère (CNLVC) a procédé le 4 mai 2022, dans la commune de Songon, à une visite de femmes bénéficiaires du fonds de 2.5 milliards FCFA du gouvernement annoncé le 7 avril dernier à Bouaflé et destiné aux coopératives du secteur du vivrier. 

Ainsi, Dr Ranie-Didice Bah-Koné, Secrétaire Exécutif du CNLVC , a rendu visite à l'une des coopératives bénéficiaires située dans la commune de Songon précisément dans le village d’Abadjin-Kouté afin de constater l’impact de l’appui reçu. 

« Il s’agit d’améliorer l’offre d’approvisionnement du marché local avec des produits locaux. Et c’est à cela que travaille le ministre du Commerce, Souleymane Diarrassouba. Pour nous, il faut faire en sorte que les marchés soient suffisamment approvisionnés parce que, c’est lorsqu’il y a beaucoup de produits sur le marché que les prix peuvent être accessibles. Il s’agit donc de mettre à côté des mesures de plafonnement des prix, l’amélioration de l’offre. Parce que c’est la conjugaison des mesures d’encadrement et celle de l’amélioration de l’offre des produits qui peut nous permettre d’avoir des prix abordables", a-t-elle déclaré tout en 

 remerciant les femmes de la coopérative pour l’utilisation efficiente du matériel reçu des mains du chef du gouvernement.


Pour Marceline Baya épouse Vanié, présidente de la coopérative, en effet, ce don du Gouvernement est à saluer car « les tricycles nous aident beaucoup". 

"Nous avions beaucoup de difficultés à transporter nos produits depuis les champs jusque sur la grande voie pour les écouler sur le marché mais, dorénavant nous pouvons dire que nos souffrances ont diminué", a-t-elle témoigné. 

Ce don reçu répond à d’énormes besoin comme le témoigne Mme Gnagne qui exploite un champ de près de 52 Ha pour la culture de tomate hors sol, du piment, des aubergines et bien d’autres produits. 

« Depuis la remise des motos tricycles, c’est avec aisance que nous accomplissons dorénavant les tâches et parvenons à transporter facilement les produits vivriers sur le marché.

Les produits dudit champs servent à l’approvisionnement de deux marchés de la commune d’Adjamé (Comagoa et Cogesci) ainsi que du marché de la Gesco dans la commune de Yopougon", a-t-elle confié.

Face à la hausse des prix de certains produits de grande consommation, le Gouvernement, en vue de la préservation du pouvoir d'achat des populations, a adopté le 09 mars 2022 une série de mesures de lutte contre la vie chère. Parmi les mesures adoptées figure l'appui au secteur du vivrier afin d'augmenter l'offre de produits disponibles sur le marché.


A. N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ