x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mardi 10 mai 2022 | Le Nouveau Réveil

Production du cacao en Côte d’Ivoire et au Ghana : Les parlementaires européens appellent à des discussions sur le prix

© Le Nouveau Réveil Par DR
JNCC 2015: le Président de la République SEM Alassane Ouattara, visite le stand du CNS
Jeudi 1er octobre 2015. Fondation Félix Houphouët Boigny de Yamoussoukro. Le Président de la République de Côte d’Ivoire, SEM. Alassane Ouattara a présidé, la cérémonie d’ouverture de la 2ème  édition des Journées Nationales du Cacao et du Chocolat (JNCC 2015), Dans ce cadre, le Chef de l’Etat a visité, le stand du Comité National de Surveillance des Actions de lutte contre le Travail, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS) présidé par la Première Dame Dominique Ouattara.

Les membres du groupe de travail sur la conduite responsable des affaires (RBC WG) du Parlement européen ont exhorté la Commission européenne à entamer des négociations avec le Ghana et la Côte d'Ivoire, les 2 plus grands pays producteurs de cacao au monde, afin de remédier à la faiblesse des prix du cacao et à l'impact qui en résulte pour les producteurs de cacao et leurs familles. Dans une lettre datée du 27 avril 2022, les parlementaires ont demandé instamment à la Commission européenne d'accepter l'offre des gouvernements du Ghana et de la Côte d'Ivoire de mettre en place un pacte économique pour un cacao durable, comme « prochaine étape » des négociations de l'UE sur le cacao. Ainsi en marge du sommet UE-Afrique, le 18 février 2022, à Bruxelles, au cours d'une réunion au sommet entre le président du Parlement européen et les chefs d'État de la Côte d'Ivoire et du Ghana, les deux pays ont appelé l'UE à se joindre à eux pour se mettre d’accord sur un pacte économique, un élément fondamental et important qui manque dans les propositions réglementaires actuelles. Ce pacte répond à la vision de l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire - Ghana de mettre en place un cadre de réflexion et d'action dans lequel le prix obtenu par le producteur est la variable clé de l'équation de la durabilité.


Le Secrétaire exécutif de l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire - Ghana, M. Alex Assanvo, qui était présent à la réunion, s'est ensuite engagé dans un processus d'engagement, de lobbying et de plaidoyer auprès des parties prenantes de l'Union européenne et de divers acteurs du secteur du cacao pour la prise en compte du prix du cacao comme facteur déterminant de la durabilité et pour la consolidation du mécanisme de fixation du Différentiel de Revenu Décent (DRD), initié par les deux pays. Il faut rappeler que le Ghana et la Côte d'Ivoire représentent désormais plus de 60% de la production mondiale. Autrefois économie de prospérité, l'économie du cacao est devenue une économie de pauvreté pour les millions de petits producteurs qui ne parviennent pas à gagner un revenu décent.


JEROME N’DRI

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ