x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 10 mai 2022 | AIP

Commerces et marché fermés à Niakara pour protester contre le meurtre d'une centenaire

Niakara- Les commerces et le marché de la ville de Niakara sont restés fermés, ce lundi 09 mai 2022, une mesure des femmes et des jeunes de la localité, consécutive au viol et au meurtre d'une centenaire qui suscitent encore l’émoi et la colère au sein des populations locales, a constaté l’AIP sur place, ce lundi , jour du marché hebdomadaire.


" Nous sommes tous en deuil, il n'y a pas de marché ni aujourd'hui ni demain ! Trop c'est trop ! Y’en a marre !!", a martelé , en courroux , D.K S (28 ans), une commercante à Niakara, dénonçant " une culture du viol qui s’incruste lentement mais sûrement dans la communauté ".


Environ 250 personnes, notamment des femmes et des jeunes , ont publiquement manifesté spontanément, dimanche 08 mai 2022 , dans les rues de la ville de Niakara pour décrier " avec véhémence ", le viol et le meurtre le même jour , à son domicile, de L.K ( 112 ans ) , une prêtresse en charge des rites sacrificiels en lien avec les us et coutumes du territoire.


" Un crime crapuleux inadmissible et inexplicable ! ", a souligné, en larmes, M.O.L (48 ans), une opératrice agricole à Niakara participant à la manifestation pour dénoncer " la culture du viol qui persiste dans la communauté ".


Cette manifestation spontanée, qui a duré un peu plus de 02 H dimanche 08 mai 2022 , était suivie par le comité local de lutte contre les Violences basées sur le genre (VBG) mis en place, depuis plusieurs années ,par le Centre féminin pour les droits humains en Côte d'Ivoire , en abrégé CEFCI , une ONG opérant non seulement dans la promotion, la protection et la défense des Droits de la femme dans la région du Hambol (Katiola) mais aussi dans la lutte pour la scolarisation de la petite fille et le maintien de la jeune fille à l'école.

La responsable locale de CEFCI, Elena Koné, se disant " abattue et écœurée par le meurtre de la centenaire " a condamné ", outre la culture du viol à Niakara, toute forme de violence à l'égard des femmes et filles ".


Pour rappel, LK (112 ans) a été découverte sans vie , en tenue d’Ève , le visage tuméfié et couvert de sang , à son domicile , au quartier Château de Niakara , au petit matin de dimanche 08 mai 2022. L’assassin présumé de la centenaire matriarche a été mis aux arrêts par la brigade de gendarmerie nationale, le même jour.


Par ailleurs, les commerces et le marché de Niakara sont demeurés hermétiquement fermés et ce, depuis dimanche 08 mai 2022, a constaté l’AIP sur place ce lundi 09 mai 2022, jour du marché hebdomadaire de la ville .


Une exigence des femmes et filles qui , " même si elle donne à la localité l'aspect d'une ville morte , nous permet d'exprimer notre ras le bol contre les viols en général et particulièrement contre ce crime crapuleux et ignoble lâchement commis sur cette centenaire ", a fait savoir T.P.O (39 ans), une responsable d'une organisation féminine à Niakara, interrogée par l’AIP ce lundi.


jbm/sn/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ