x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le lundi 23 mai 2022 | Abidjan.net

5ème Edition du Concours Féminin d’Art Oratoire et de Débats : le Collège Jeunes Filles de Dabou, Super Lauréat

© Abidjan.net Par DR
5ème Edition du Concours Féminin d’Art Oratoire et de Débats : le Collège Jeunes Filles de Dabou, Super Lauréat

La 5e édition du concours féminin d’art oratoire et de débats a pris fin, le 18 mai 2022, avec la victoire du Collège jeunes filles de Dabou, le super lauréat. Cette finale a mis en compétition 4 oratrices et 2 équipes de débats qualifiées suite à la demi-finale du 27 avril dernier. 


Dans la catégorie art oratoire les jeunes filles ont produit un discours sur le sujet « La valorisation de l’image de la femme comme condition de son épanouissement » dans un temps compris entre 5 minutes minimum et 7 minutes maximum. 


La catégorie débat a vu s’affronter les équipes du Cours Secondaire Méthodiste qui a défendu la thèse et celle du Collège Jeunes filles qui a défendu l’antithèse de la thématique « La loi est-elle la seule voie pour lutter contre les violences basées sur le genre ? ».


Au terme des délibérations le jury a proclamé les résultats suivants :


Le Prix Les Classiques Ivoiriens de la 1ère Meilleure Oratrice a été remporté par Koffi Affoua Michelle, du Collège Jeunes filles, en classe de 4ème, 14 ans. Elle empoche la somme de 200.000 f Cfa en espèces, un bon d'achat de 35.000 f de la librairie de France, des gadgets du sponsor Perfect et du partenaire Bonnet Rouge, des livres des Editions Eburnie et Les Classiques Ivoiriens, un dictionnaire français, un trophée et une médaille . 


Le Prix Ong Yelenba-Women in Action (WIA) de la 2ème Meilleure Oratrice est revenu à Takoué Tania Laure, en classe de 1ère D au Collège Catholique Monseigneur René Kouassi. Elle a remporté la somme de 100.000 f en espèce, des gadgets du sponsor Perfect et du partenaire Bonnet Rouge, des livres offerts par les éditions Eburnie et Les Classiques Ivoiriens, un dictionnaire français, 25.000 de bons d'achat de la Librairie de France. La marraine du prix madame Aissata Sidibé-N’Dia, présidente de l’Ong Yelenba-WIA a offert en plus une tablette à la lauréate avec un abonnement à la bibliothèque numérique Youscribe.


Le Prix Fondation Niangoran Porquet de la Meilleure Debattrice, est revenu à Loua Jackie Beraca, du Cours secondaire méthodiste, Seconde G 2, 15 ans, elle a remporté 100.000 f en espèces, des gadgets du sponsor Perfect et du partenaire Bonnet Rouge, des livres offerts par les éditions Eburnie et Les Classiques Ivoiriens, 15.000 f d'achat de la Librairie de France, un dictionnaire français.


Le Prix Honorable Ane Emmanuel de la 2ème Meilleure Équipe de Débats a été remporté par le Cours Secondaire Méthodiste de Dabou. L’établissement remporte 210.000 f en espèce, des gadgets du sponsor Perfect et du partenaire Bonnet Rouge, des livres offerts par les éditions Eburnie et Les Classiques Ivoiriens, 45.000 f de bons d'achat de la Librairie de France, un dictionnaire français.


Ensuite, le Prix Kouamé N'Da Valery de la Meilleure équipe de débat, est revenu au Collège Jeunes filles, qui a remporté 300.000 en espèces, des gadgets du sponsor Perfect et du partenaire Bonnet Rouge, des livres offerts par les éditions Eburnie et Les Classiques Ivoiriens, 60.000 f d'achat de la Librairie de France, un dictionnaire français.


Enfin, le Prix Bonnet Rouge des Meilleurs Encadreurs, est revenu au Collège Jeunes Filles qui a remporté le Prix de 1ère Meilleure Equipe de Débats et celui de la 1ère Meilleure Oratrice. Ce prix contient 20.000 f Cfa de bons d'achat de la librairie de France et des gadgets et produits de Bonnet Rouge.


En outre, la finale de cette compétition qui s’est déroulée dans la commune de Dabou, à la Résidence N’Da été marquée par une série d’allocutions. Celle de madame Flore Hazoumé, écrivaine, présidente de l’ONG Appui au Développement de l’Art, la Culture et l’Education en Côte d’Ivoire (AUDACE CI) initiatrice du concours a rappelé que ce projet est "une idée innovante pour redonner confiance et assurance aux jeunes filles afin de leur permettre de défendre leur opinions avec des arguments construits et réfléchis".  


Madame Sarrhan Sylla, la représentante de l’entreprise NANO, qui produit la marque Perfect, sponsor officiel du concours, a pour sa part, réaffirmé son soutien depuis 3 ans à «ce concours qui apporte un changement positif dans la mentalité des jeunes filles ».


Quant au parrain du concours, monsieur Kouamé N’Da Valery, ingénieur agronome, Gérant-Directeur Général du complexe la Résidence N’Da, également parrain du « Prix Kouamé N’Da Valery de la 1ère Meilleure Equipe de Débats », il a affirmé sa joie de s'associer à tel projet qui emmène les élèves mais surtout les jeunes filles à développer leurs facultés oratoires et intellectuelles. Il a surtout demandé que des entreprises citoyennes soutiennent de tel projet non sans proposer l’idée d’en faire un concours régional de la région des Grands Ponts et pris l’engagement de former en anglais et en informatique toutes les 24 candidates ayant participé au concours.


Le jury était composé de 5 membres notamment, monsieur Tuo Wokirlet Yaya, Docteur en lettres Modernes, monsieur Gneba Thierry, enseignement de lettres dans un établissement privé, mesdames Bolou Valerie, gestionnaire de projet représentant le partenaire Ong Yelenba, Porquet Akouba,consultante en ressources humaines, de la Fondation Niangoran Porquet et Grié-Hazoumé Suzelle, web rédactrice spécialisé en éducation.

 


A. N.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ