x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le samedi 11 juin 2022 | Abidjan.net

Dans le journal sénégalais Afrique Demain, Me Abdoulaye Ben Méïté affirme que "le RHDP saura désigner le successeur du président Ouattara le moment opportun"

© Abidjan.net Par DR
Maître Abdoulaye Ben MEITE (Avocat),Député à l`assemblée nationale de côte d`Ivoire

C’est dans la presse sénégalaise notamment au journal ‘’Afrique Demain’’ que Me Abdoulaye Ben Méïté, Président de la Commission des Affaires Générales et Institutionnelles de l’Assemblée Nationale ivoirienne a donné son point de vue sur l’actualité du pays. Sans faux-fuyant et comme à son aise, le député de Kani Commune et sous-préfecture a satisfait aux inquiétudes de notre confrère du pays de la Téranga. Mais, c’est sur les questions de la défense du territoire nationale que Me Abdoulaye ben Méïté a été prolixe et tranchant. « L’avènement du ministre d’Etat Birahima Ouattara, qui s’est éloquemment inscrit dans la continuité des initiatives de ses prédécesseurs dont l’ancien premier ministre feu Hamed Bakayoko, a l’avantage de renforcer un peu plus la cohésion et la professionnalisation de notre armée », indique-t-il clairement quand le mensuel sénégalais lui demande l’état de santé de l’armée ivoirienne. Et pour l’avocat de Côte d’Ivoire dans les affaires Guillaume Soro, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, la grande muette a retrouvé son calme à l’image du calme olympien qui caractérise son premier responsable. « Notre armée se trouve davantage en sérénité à la mesure de la sérénité qui caractérise son ministre de tutelle sous la clairvoyance de son serein Chef supérieur qu’est le président de la République Alassane Ouattara », a ajouté M. Ben Méïté.


Évidemment quand on évoque l’armée ivoirienne et sa tutelle, le pas est vite franchi pour aborder la succession du président de la République rapport à son frère cadet que beaucoup d’observateurs soupçonnent de lorgner le poste. « …il ne me paraît pas bienséant de parler de l’après Ouattara au moment où ce grand président, fait non seulement un travail incommensurable à la tête de l’Etat ivoirien, mais aussi et surtout il est parfaitement éligible à un autre mandat présidentiel à la faveur de l’avènement de la constitution de 2016 », tranche le président de la plus importante commission de la chambre basse de Côte d’Ivoire quand ‘’ Afrique Demain’’ s’intéresse à l’après Ouattara. Pour l’avocat qu’il est, le fait que Téné Birahima Ouattara soit le frère benjamin du président de la République ne devrait pas constituer un quelconque complexe de ‘’nature à réduire ou amenuiser ses droits politiques légaux et légitimes’’. « J’ajouterais toutefois que le RHDP est un grand parti organisé et fondé sur des valeurs démocratiques, de sorte qu’il appartient toujours à ses militants à travers ses instances, de décider à tout moment de l’opportunité du choix de tel cadre pour telle échéance électorale donnée. Et à cet égard, nos militants ont toujours fait montre de discipline et de solidarité autour des décisions du parti », a terminé Me Abdoulaye Ben Méïté, président de la Commission des Affaires Générales et Institutionnelles de l’Assemblée Nationale ivoirienne.



I.K


Une correspondance particulière

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ