x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 29 juin 2022 | Abidjan.net

Techniques de prévisions à court terme: une trentaine d'agents du ministères de l'Economie renforce ses capacités

© Abidjan.net Par CK
Formation des cadres de la Direction Générale de l'Économie en Techniques de prévisions à court terme
Une formation des cadres de la Direction Générale de l'Économie en Techniques de prévisions à court terme a été initiée ce mardi 28 juin 2022 au Golden Palace Hôtel de Grand-Bassam

Une formation des cadres de la Direction Générale de l'Économie en Techniques de prévisions à court terme a été initiée ce mardi 28 juin 2022 au Golden Palace Hôtel de Grand-Bassam. À l'initiative de la Direction Générale de l'Économie en liaison avec le Projet d'Appui à la Gestion Économique et Financière (PAGEF), cette formation vise à permettre aux agents de s'imprégner des techniques de prévisions à court terme.


En effet, il est demandé au consultant d'être à mesure d'apprendre aux agents plusieurs techniques de prévisions à court terme basées sur les comptes trimestriels. De façon spécifique, il s'agira de renforcer les connaissances des agents sur les techniques de prévision existantes; d'initier les participants aux techniques de prévisions à court terme basées sur les comptes trimestriels; et fournir aux participants des outils robustes et adaptables pour faire des prévisions à court terme basées sur les comptes trimestriels.


Représentant du ministre de l'Économie, le directeur de cabinet Vassago Babamba a félicité cette volonté initiative qui répond selon elle à une exigence d'amélioration continue, indispensable à l'atteinte des objectifs qui sont fixés participants. ''C'est le lieu d'inviter les formateurs à expliquer, dans les détails, les différentes méthodes de prévision, au moyen de cas pratiques savamment choisis, qui permettront de lever le voile sur la complexité des phénomènes et méthodes de prévision à court terme'' a-t-elle dit.


Elle a ensuite exhorté les participants à cet atelier de renforcement de capacités qui leur offre l'opportunité d'accroître leurs connaissances et compétences en techniques de représentation et de prévision des indicateurs de l'économie à être assidus à ces cinq (5) jours de regroupement

pour capitaliser, au mieux, les enseignements qui leurs seront dispensés.


L'économie ivoirienne bénéficie, aujourd'hui, d'une forte demande intérieure tirée par les investissements dans les secteurs des infrastructures, de l'énergie, du transport et des travaux d'urbanisation. La Côte d'Ivoire veut stabiliser son déficit dans un environnement macroéconomique, marqué par le faible niveau des prix, la reprise de l'emploi et un niveau de déficit public de 3% en 2019. Le pays qui a perdu 5 points de croissance en 2020 affiche en 2021 un taux de 6,5%.  


Bien avant, la represenante de la direction générale de l'Economie, Mme Geneviève Adjehi, conseiller technique a assuré de leur ferme engagement et disponibilité pour le bon déroulement et le succès de ce séminaire.


M. N'Galadjo Bamba, coordonnateur de la Cellule technique de coordination du PAGEF, organe exécutif a pour sa part expliqué que le PAGEF est en effet, un projet d'appui institutionnel au Gouvernement Ivoirien, d'un montant total de plus de 15 milliards de francs CFA dont plus de 13 milliards de francs CFA financés par la Banque Africaine de Développement (BAD) et plus de 2 milliards de francs CFA par l'Etat de Côte d'Ivoire.


Signé le 14 juillet 2017 et devenu opérationnel en novembre 2017, ce Projet soutient essentiellement la mise en œuvre du Schéma Directeur de Réformes des Finances Publiques (SDRFP) et le suivi-évaluation du Plan National de Développement (PND) 2016-2020. Il contribue à la modernisation de la gestion des finances publiques et soutient la bonne exécution du PND2016-2020, par le renforcement des capacités des institutions, des administrations économiques et financières, du Ministère de la Fonction Publique, du Ministère de la Famille, de la Femme et de l'Enfant ainsi que des structures de contrôle des finances publiques (Cour des comptes , Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG), Inspection Générale d'Etat (IGE), Inspection Générale des Finances (IGF) et le Conseil National de Politique Economique (CNPE)). Ses appuis à ces entités se font sous forme d'acquisitions de matériels et équipements informatiques, d'études, de formations et de mobilisation d'assistances techniques.


Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ