x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 15 juillet 2022 | Abidjan.net

Côte d’Ivoire: la répression contre les boulangeries qui n’afficheront pas les prix homologués du pain débute lundi (Officiel)

© Abidjan.net Par DR
Côte d’Ivoire: la répression contre les boulangeries qui n’afficheront pas les prix homologués du pain débutent lundi

La répression contre les boulangeries qui n'affichent pas les prix homologués de la baguette de pain débute lundi sur l’ensemble du territoire national avec la tolérance zéro à l’encontre des réfractaires à cette décision, a appris Abidjan.net vendredi de source officielle. 


L’information a été par Dr Ranie-Didice Bah Koné, la secrétaire exécutive du Conseil national de lutte contre la vie chère ( CNLVC) au terme d’une visite dans plusieurs boulangeries des communes de Yopougon et Cocody, respectivement dans l’ouest et dans l’est de la capitale économique ivoirienne où elle a procédé à la vérification et à l’affichage des prix homologués de la baguette de pain. Le gouvernement ivoirien a plafonné le prix de la baguette de pain à 150 FCFA pour la baguette standard de 174g et 200 FCFA pour la baguette améliorée de 232g. ‘


’ Le ministre du commerce a souhaité que nous menions aujourd’hui cette opération pour faire afficher dans toutes les boulangeries, la décision de mettre à la vente les deux types de baguettes. Nous avons ainsi placardé symboliquement des affiches dans ces boulangeries. Nous invitons toutes les autres boulangeries à suivre le mouvement. Le ministre a lancé le mot d’ordre de tolérance zéro parce qu’on veut que le consommateur puisse bénéficier des mesures de lutte contre la vie chère qui ont été adoptées par le gouvernement. Et la phase de répression commence immédiatement le lundi 18 juillet 2022’’, a annoncé Dr Ranie-Didice à l’issue de cette opération. Selon elle, la tolérance Zéro sera ainsi de mise et les mesures répressives peuvent aller jusqu’à la fermeture des boulangeries hors-la-loi. Par ailleurs, la secrétaire exécutive du ( CNLVC) a fait remarquer que selon le constat sur le terrain, certaines boulangeries respectent la production des deux types de pain. Par contre, a-t-elle regretté, ‘’ il y ‘a d’autres qui ne respectent pas la mesure. ‘’ Le ministre a instruit l’ensemble de ses agents et des directions régionales, à commencer la répression dès le lundi 18 juillet 2022. ‘’La tolérance zéro sera de mise’’, a-t-elle fait savoir. Pour sa part, Yaya Yéo, responsable de l’une des boulangeries visitées à Cocody-II Plateaux, a promis que les boulangers sont disposés à accompagner le gouvernement dans la lutte contre la vie chère.


‘’ Nous produisons les deux types de baguettes à savoir, celle de 174 g à 150 FCFA et celle de 232 g à 200 FCFA. Nous donnons ainsi le choix aux clients de prendre la baguette de leur convenance. Nous sommes disposés à accompagner le gouvernement dans sa politique de lutte contre la vie chère’’, a assuré M. Yéo ajoutant que la plupart de ses clients préfèrent la baguette de 200 FCFA. Depuis le déclenchement du conflit Russo-Ukrainien, le gouvernement ivoirien a adopté une série de mesures pour préserver le pouvoir d’achat des populations.


Ainsi, les autorités ivoiriennes ont, entre autres, procédé à l’exonération des droits de douane sur les importations de blé et plafonné les prix de la baguette de pain à 150 FCFA pour la baguette standard de 174 g et 200 FCFA pour la baguette améliorée de 232 g.


L.Barro

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ