x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 5 août 2022 | APA

Les opérateurs «défaillants» sortiront du marché des kits scolaires et bancs

© APA Par DR
Education : 150 tables-bancs au groupe scolaire de Gbémazo
Le gouvernement ivoirien, à travers la Banque Islamique de Développement (BID) a offert en octobre dernier 150 tables-bancs au groupe scolaire de Gbémazo. Et ce dans le cadre du Projet de Développement de l’Education de Base Phase I (PREB).

APA - Les opérateurs attributaires des marchés de livraison de kits scolaires, de tables bancs, de véhicules et autres équipements ayant été «défaillants» sortiront du fichier des soumissionnaires.  


L’annonce a été faite, jeudi à Abidjan, par la ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, professeur Mariatou Koné en recevant le rapport d’une mission conjointe de contrôle menée par son ministère et celui du budget et du portefeuille de l’Etat dans dix directions régionales de l’Education nationale et de l’alphabétisation (DRENA) tirées au sort.


Cette mission forte de 58 personnes a sillonné pendant deux semaines ces directions régionales où elle a relevé des «disfonctionnements dans la distribution des kits scolaires, des tables-bancs, des véhicules administratifs et autres équipements ».


La mission a déploré sur le terrain la qualité des kits scolaires et des tables-bancs dans plusieurs établissements. « Il faut revoir le mécanisme de distribution », a recommandé la ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, professeur Mariatou Koné.


Le budget mis à la disposition du ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation en 2021 a permis d’acquérir 5 162 730 kits scolaires et 191 474 tables-bancs.


« Les acquisitions sont faites en fonction des besoins exprimés », a-t-elle expliqué, déplorant qu’il ait des kits résiduels (non distribués). « Nous sommes interpellés. Il faut sortir du fichier, les opérateurs défaillants qui ne livrent pas la qualité et la quantité », a conclu Mariatou Koné.


La mission de contrôle et de vérification devrait s’assurer de la qualité mais aussi de l’effectivité des distributions des kits scolaires et des tables-bancs auprès des bénéficiaires finaux. 


Au niveau des kits, la mission a constaté que sur 818 036 kits livrés, 672 433 kits ont été effectivement distribués, soit 82% contre 145 603 de stocks résiduels, soit 18% de kits en stocks.


PIG/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ