x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 9 août 2022 | Abidjan.net

Côte d'Ivoire: un Groupe des Organisations Féminines pour l'Égalité Homme Femme présente des résultats préliminaires sur l’étude des femmes en milieu professionnel

© Abidjan.net Par DR
Côte d'Ivoire: un Groupe des Organisations Féminines pour l'Égalité Homme Femme présente des résultats préliminaires sur l’étude des femmes en milieu professionnel

Le Groupe des Organisations Féminines pour l’Egalité Homme Femme (GOFEHF) a présenté au cours d’un atelier les résultats de son étude portant sur «l’état des lieux de la représentation des femmes dans le secteur privé et dans le organisations professionnelles des employeurs et des employés » ce mardi 09 aout 2022 à Abidjan-Plateau.


Cet atelier initié par le GOFEHF avec l’appui du gouvernement par l’entremise de la Primature et du système des Nations Unies notamment, l’ONU Femmes, PNUD et l’UNFPA, vise à informer toutes les parties prenantes sur les objectifs et résultats préliminaires de l’étude à réaliser afin de recueillir les suggestions et recommandations.


« Cette étude a duré 6 mois et a été effectuée à Abidjan, Korhogo, San-Pedro et Bouaké. Globalement au niveau national, l’étude démontre que les femmes sont sous représentées dans le secteur professionnel privé, car un (1) poste de décision sur cinq (5) est occupé par une femme », a affirmé, l’économiste et consultant du GOFEHF,Touré Amadou.


Aux dires, de la Représentante de l’ONU Femme, Bailly Traoré, cette étude revers d’une importance majeure pour le développement de la Côte d’Ivoire et tout particulièrement pour l’amélioration de ses indicateurs en matière de l’autonomisation des femmes et d’égalité entre les sexes.

Selon elle, l’appui de l’ONU Femmes s’entend, à la réalisation de la présente étude, s’inscrire dans la vision du Plan National de Développement 2021-2025. Pour elle, le secteur privé constitue le levier majeur pour le renforcement de l’inclusion pour la participation de tous les fils et toutes les filles au développement de la Côte d’Ivoire.

Une meilleure connaissance de la situation des femmes sur cette partie du marché du travail s’avère également indispensable pour promouvoir efficacement la parité sur le marché du travail comme instituée par la Constitution ivoirienne de 2016.


Invité officiel à cet atelier, la représentante du ministère de la Femme de la famille et de l’enfant, Awa Sylla, a tenu ponctué son intervention sur les l’importance de ces études. « Les études statistiques de genre sont des outils précieux car elles permettent d’identifier, de produire et disséminer des donnés sur la réalité de vie des hommes et des femmes et sont nécessaires à l’élaboration de politique les plus appropriées en matière d’égalité et d’équité du genre ».


Pour la présidente du GOFEHF, Gogoua Rachel, les données statistiques sont un outil de planification pour le développement de toute nation. Suite à cette étude, la préoccupation dans le cadre de la rencontre de ce jour porte sur deux aspects dont l’importance des données statistiques et l’impact de la politique d’inclusion de la femme sur la croissance économique, la productivité, la performance.

« Le recrutement de femmes représente un levier de performance pour les entreprises. Plus les femmes sont présentes, et intégrées à toutes les échelles de la hiérarchie, meilleurs sont les résultats pour les entreprises, c'est ce qui a démontré l’étude de l'Institut Montaigne dont les résultats ont été publiés dans le journal Echos du 12 juil. 2019 », a souligné Mme la présidente du GOFEHF.

En outre, le GROUPE CIE-SODECI a connu ce grand succès grâce à la vision de son Ex-Directeur Général, feu ZADY Kessi qui a su inclure la femme dans le management. Il a ainsi contribué à hisser très haut le groupe CIE-SODECI. C’était un grand visionnaire qui était en avance sur son temps et celui des politiques d’inclusion de la femme dans les instances de prise de décision tels que les comités de direction et de gestion, a révélé Mme Gogoua tout en témoignant sa gratitude aux institutions de la promotion de la promotion de la femme et aux équipes de recherche et enquêteurs pour leur courage, leur détermination et leur endurance.


Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ