x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 25 août 2022 | Abidjan.net

Élections législatives et sénatoriales partielles : l’ouverture de la campagne annoncée ce vendredi à 00 heure(CEI)

© Abidjan.net Par DR
Élections législatives et sénatoriales partielles : l’ouverture de la campagne annoncée ce vendredi à 00 heure(CEI)

« Vous pouvez donc battre campagne librement et en toute légalité dans les limites de vos circonscriptions respectives. (…) qui s’ouvrira dès 00 heure ce soir. » a déclaré le premier vice-président de la Commission électorale indépendante, Koné Sourou.


Il s’exprimait à l’occasion d’un point de presse d’un point de presse qu’il a animé ce jeudi 25 août 2022 au siège de l’institution sis à Abidjan-Cocody. 


Il a indiqué aux candidats retenus que « battre campagne, c’est observer strictement, et principalement les dispositions de notre Code électoral, relatives notamment au respect de la période réglementaire et à toutes les interdictions qui y sont mentionnées. ». Poursuivant, il a mentionné qu’il s’agit également de promouvoir les valeurs de courtoisie et de « fair-play ». Avant d’ajouter que « c’est, enfin, faire valoir auprès de nos concitoyens la qualité de son programme de gouvernance et être à la hauteur de ses ambitions pour notre cher pays. »


Il a rappelé que pour ce faire, les dispositions législatives et règlementaires offrent aux candidats en lice, un accès égal et équitable aux médias garantis par les organes de régulation du secteur de la communication audiovisuelle et de la presse. 


Par ailleurs, il assuré que les différents états-majors des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont pris toutes les mesures pour une sécurisation efficiente de cette période de propagande. 



Sans doute au regard des tumultes des élections présidentielles de 2020, la Commission Electorale Indépendante a rappelé que cette période de campagne électorale est une étape clef dans l’expression démocratique. « Elle doit être un moment d’échanges francs avec les différents candidats. » supplie M. Koné.


C’est pourquoi, la CEI a invité les populations à une grande écoute afin de choisir en électeurs éclairés et libres celui qui, de leur point de vue, est en mesure de représenter le mieux leurs aspirations et l’intérêt supérieur de la Nation. 


« La Commission Electorale Indépendante voudrait, enfin,donner l’assurance à chacun des candidats, qu’elle restera fidèle à ses engagements légaux, en demeurant l’arbitre impartial, juste et vigilant de la compétition. » a-t-il conclu.



Pour rappel, les élections législatives et sénatoriales partielles se teindront le samedi 03 septembre 2022 dans la circonscription électorale N°057, Bodokro, Lolobo et N'guessankro communes et sous-préfectures, Marabadiassa Sous-Préfecture, la circonscription électorale N°150, Gnamangui, Méagui et Oupoyo communes et Sous-préfectures, et dans la circonscription électorale N°202, Bobi Diarabana, commune et Sous-Préfecture, Seguéla Sous-Préfecture.



Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ