x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le dimanche 25 septembre 2022 | CICG-Côte d’Ivoire

Financement des industries culturelles et creatives ivoiriennes : un partenariat signe entre la societe d’investissement birimian et orange bank africa

© CICG-Côte d’Ivoire Par DR
Côte d'Ivoire : Signature d'un partenariat pour financer les opérateurs culturels entre une société d'investissement dédiée aux marques premium d'héritage africain et Orange Bank Africa (OBA)
Mardi 20 Septembre 2022. Abidjan. Signature d'un partenariat pour financer les opérateurs culturels entre une société d'investissement dédiée aux marques premium d'héritage africain et Orange Bank Africa (OBA) sous l'égide de Françoise Remarck, la ministre ivoirienne de la culture et de la francophonie et en présence de Christel Heydemann, la directrice générale du groupe Orange

Abidjan, le 21 septembre 2022- La ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck, a présidé, le mardi 20 septembre 2022 à Abidjan, la cérémonie de signature du partenariat dénommé « L’Innovation financière au service de l’excellence culturelle ivoirienne » entre la société d’investissement opérationnelle Birimian et Orange Bank Africa, en vue du financement des Industries Culturelles et Créatives ivoiriennes.


A travers ce partenariat, les designers et acteurs au cœur de l’industrie de la mode pourront bénéficier de prêts allant de 2 à 20 millions de FCFA.


« L’association inédite Birimian-Orange permettra certainement de faciliter l’accès aux financements pour les designers, les acteurs au cœur de l’industrie de la mode tout en fluidifiant la perception de leurs revenus par le mobile money. Ces actions seront bénéfiques pour une chaîne de valeur de la mode solide et dynamique », s’est réjouie Françoise Remarck.


A en croire la ministre, aujourd’hui, plus que jamais, l’Afrique doit s’approprier ces outils numériques du futur, basés sur la créativité, pour promouvoir et défendre sa culture, ainsi que son héritage.


« Le digital, au-delà du financement et des revenus qu’il pourrait générer, est un accompagnement heureux car il est une vitrine de premier choix pour que l’Afrique puisse s’ouvrir au Monde, à travers ses contenus », a-t-elle indiqué.


De son côté, Laureen Kouassi - Olsson, directrice générale de Birimian, a dit que son institution financière dédiée aux créateurs et designers africains, est un guichet unique de financement de marques qui mettent en avant l’industrie culturelle et créative ivoirienne.


« Nous sélectionnons des créateurs, regardons leurs activités commerciales et leur capacité de génération de chiffre d’affaires et les présentons à Orange Bank Africa qui, en quarante-huit heures, décaisse les prêts. Le financement peut même aller jusqu’à 30 % du chiffre d’affaires de la marque tel qu’il est réalisé annuellement », a-t-elle précisé.


Quant au directeur d’Orange Bank Africa, Jean- Louis Mennan, il a expliqué que tout le processus est digitalisé depuis la demande de crédit jusqu’à la mise à disposition de fonds sur le compte du client.


« L’emprunteur pourra capter une partie de son chiffre d’affaires et payer ses fournisseurs via le digital », a assuré Jean- Louis Mennan. Tout en précisant qu’à moyen terme, l’accompagnement vise 5 000 acteurs. 

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ