x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 24 septembre 2022 | Abidjan.net

Publireportage-LMS-CI Sarl : La success story d’un géant du transport urbain

© Abidjan.net Par DR
Publireportage-LMS-CI Sarl : La success story d’un géant du transport urbain

LMS-CI Sarl fut l’une des premières entreprises à rejoindre Yango Côte d’Ivoire en tant que partenaire. Cette entreprise gère aujourd’hui, une flotte impressionnante de véhicules. Djibril CAMARA, le gérant de cette entreprise qui bat des records sans bruit, a accepté de partager son expertise avec Yango avec la communauté. 



L’entreprise LMS-CI Sarl a rejoint Yango en avril 2019. À cette époque, elle ne comptait encore que 80 véhicules environ : «Au départ, nous ne comptions tout au plus que 80 véhicules, qui m'appartenaient tous dont une cinquantaine qui opéraient sous la marque Yango», se souvient encore Djibril CAMARA. Aujourd’hui, elle gère une flotte de plus de 4.000 véhicules toutes opérant sous la plateforme Yango. Pourtant, le scepticisme était le sentiment dominant au début de l’aventure, avoue Djibril CAMARA. Ceci s’expliquait notamment par le fait que la plupart des chauffeurs, analphabètes, n’étaient pas très à l’aise avec la plateforme. Mais très vite, la vague Yango a conquis de nombreux chauffeurs qui ont rejoint la compagnie de Djibril CAMARA. 


Les années 2020 et 2021 sont celles qui ont vu la côte de LMS-CI Sarl véritablement grimper auprès des conducteurs, aime à rappeler Djibril CAMARA : «C’est au cours de l’année 2021 que nous avons enregistré le plus grand nombre d’adhésions à notre compagnie. Le pic fut paradoxalement atteint lors la grève des taxis en 2021. À posteriori, ceci s’explique surtout par le gage de crédibilité qu’inspire Yango à ses partenaires».


En effet, Djibril CAMARA insiste beaucoup sur la sécurité et la rentabilité qu’assure Yango à ses contreparties: «L’application assure un taux de remplissage très appréciable aux conducteurs qui sont assurés de ne pas rouler à perte. Par ailleurs, avec Yango, la traçabilité offre une sécurité que les clients apprécient beaucoup», assure Djibril CAMARA. 


Un autre point sur lequel Djibril CAMARA aime insister est le niveau de revenu que Yango assure à ces conducteurs. En effet, au cours des deux premières années, nombre de conducteurs affichaient des revenus mensuels au-delà du million. (NDLR : ce qui est encore le cas aujourdhui). Ceci s’explique en grande partie par la tarification offerte par Yango. La compagnie LMS-CI Sarl compte aujourd’hui plusieurs succursales à Abidjan notamment dans les communes d’Adjamé (Siège), Koumassi, Cocody et Yopougon.


Djibril CAMARA reste confiant quant à l’avenir de Yango en Côte d’Ivoire. Cependant, il souhaite que le GPS soit plus précis, car il n’est pas rare que certains conflits naissent entre conducteurs et clients du fait des défaillances du système de localisation. 


A. N 

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ