x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 29 septembre 2022 | AIP

Le LBTP, lauréat de la 4ème édition du Prix d’excellence des entreprises publiques

© AIP Par Marc ATIGAN
Distinction: le ministère du budget et du portefeuille de l’état reçoit le prix d’excellence 2022 de la CAIDP
Abidjan le 28 Septembre 2022. Le ministre du budget et d du portefeuille de l’état, Moussa Sanogo a reçu ce mercredi, le prix d’excellence 2022 de la Commission d’Accès à l’Information d’Intérêt public et aux Documents Publiques

Abidjan- Le Laboratoire du bâtiment et des travaux publics (LBTP) a remporté, mercredi 28 septembre 2022, à Abidjan, la quatrième édition du prix d’excellence de la gouvernance et de la performance des entreprises publiques ivoiriennes.


Le LBTP s'est adjugé la première place devant la Banque nationale d’investissement (BNI), le Port autonome de San-Pedro et Versus Bank. Il a reçu un trophée et la somme de 10 millions FCFA.


Dans la catégorie du prix de la performance économique et financière des entreprises publiques marchandes, le LBTP est également arrivé en première position obtenant un trophée plus un montant de sept millions FCFA.


De l’autre côté, le prix de performance économique et financière des entreprises publiques non marchandes a été remporté par l’Office national de l’assainissement et du drainage (ONAD).


Le prix de l’efficacité du conseil d’administration est revenu à l’Office nationale de l’eau potable (ONEP) et le prix d’encouragement à la Société minière du Littoral.


Remettant les prix aux lauréats, le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo a appelé chacun d’eux à une grande vigilance aux dispositifs internes de prévention des actes de malveillance.


Aussi, a-t-il invité, tous les dirigeants sociaux à veiller au renforcement de la crédibilité des entreprises et, in fine à la transformation de la Côte d’Ivoire.


« Par vos actions, vous contribuez au prestige de toutes nos entreprises publiques. Le maintien de ce prestige nécessite d’accorder une grande vigilance aux dispositifs internes de prévention des actes de malveillance », a conseillé le ministre.


A ceux qui n’ont pas été primés, il leur a demandé de redoubler d’efforts afin de se hisser parmi les meilleurs lors des prochaines éditions.


Selon le directeur général du portefeuille de l’Etat, Bamba Seydou sur 51 entreprises éligibles au prix, dix d’entre elles ont été primées.


Ces dernières années, de nombreuses réformes ont été engagées afin d’améliorer la gestion des entreprises publiques notamment le renforcement des capacités et le programme de certification des administrateurs, l’adoption des lois relatives aux sociétés d’Etat et sociétés à participation financière publique, le lancement de l’étude sur la stratégie 2021-2025 de gestion du portefeuille de l’Etat.


Ces actions ont favorisé un résultat net de 60 milliards Fcfa en 2021 contre un déficit de 3 milliards Fcfa en 2016.


En 2021, c’est la BNI qui avait remporté le super prix.


Bsp/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ