x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 13 octobre 2022 | Abidjan.net

Côte d’Ivoire : le CEPICI exhorte les acteurs du secteur privé à s’approprier le code d’investissement et le E-Entreprise

© Abidjan.net Par JB
Rencontre d'information sectorielle du centre de promotion des investissements en Côte d'Ivoire (CEPICI) avec les acteurs du secteur privé
Abidjan le 12 octobre 2022. La direction générale du CEPICI a eu une rencontre d'information ce mercredi avec les acteurs du secteur privé autour du thème : " Les avantages liés au code des investissements et les nouvelles procédures de création d'entreprises en ligne. "

Le Centre de Promotion des Investissements en Côte d'Ivoire (CEPICI) a initié une rencontre d'informations relative aux actions de communication et de vulgarisation du code des investissements et des nouvelles procédures de création d'entreprises en ligne, ce mercredi 12 octobre 2022 à Abidjan-Plateau.


''Nous avons initié ces rencontres sectorielles avec les acteurs du secteur privé que sont les chefs d'entreprises, les unions, fédérations, les faitières, afin de les informer sur les procédures de création d'entreprises en ligne, ainsi que sur les avantages qu'offrent le code des investissements.'', a déclaré en substance la directrice générale du CEPICI, Solange Amichia.


A LIRE - Le CEPICI encourage le secteur privé à s’approprier le E-Entreprise et le code d’investissement



À en croire Mme Solange Amichia, cette rencontre d'échange est le lieu aussi d'informer le secteur privé sur les actions d'amélioration menées par le CEPICI pour rendre l'écosystème de la création d'entreprise, plus performant en partenariat avec les administrations présentes au guichet unique de formalités d'entreprises que sont la direction générale des impôts (DGI), la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), le Tribunal de Commerce d'Abidjan (TCA) et le commerce extérieur.


Selon elle, le chef de l'État, Alassane Ouattara et le Premier Ministre, Patrick Achi, Chef du Gouvernement, fondent l'essentiel de la politique économique sur la promotion du secteur privé afin de hisser notre pays dans le concert des États émergeants.

C'est dans ce contexte que nombre de réformes ont été initiées afin de permettre l'atteinte de cet objectif qui passe par l'amélioration de l'environnement des affaires, la simplification des procédures de formalité d'entreprises et la promotion des investissements.

À cet effet, depuis bientôt 02 années le guichet unique des formalités d'entreprises (GUFE) a dématérialisé sa procédure afin de permettre aux opérateurs économiques et investisseurs de faciliter la création de leur entreprise en Côte d'Ivoire via le portail unique des services à l'investisseur 225invest.


La directrice du guichet unique de formalités d’entreprises du CEPICI, Tégnan Sandrine a expliqué que le ''E- Entreprise'' est accessible via l’URL www.225invest.ci. ''La création d’une entreprise via cette plateforme permet aux entreprises d’avoir un identifiant unique (IDU)'', soutient-elle.

Le code d’investissement, vise quant à lui, à favoriser un développement durable par des investissements productifs et socialement responsables en Côte d’Ivoire.

En plus de maintenir l’ensemble des exonérations prévues dans le code de 2012 , ce nouveau code prévoit des crédits d’impôt au bénéfice des entreprises exerçant dans les secteurs prioritaires du Plan national de développement (PND) et des crédits d’impôt additionnel.

Elle a par ailleurs souligné que les contrevenants à l'action du CEPICI en cours des sanctions relatives à la taille de leur entreprise. Ainsi, les investisseurs véreux s'exposent à des sanctions que sont les suspensions des avantages du code en cas de non respect de leurs obligations ; une amende en cas de non mise à disposition des documents après la visite de constat. En la matière, l'amande des PME vont de 200.000 F CFA à 500.000 F CFA; les Grandes Entreprises paieront une amande allant de 1 million de F CFA à 5 millions de F CFA.


Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ