x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 18 novembre 2022 | AIP

L’Ecole de la deuxième chance effective en 2023

L’Ecole de la deuxième chance (E2C) sera effective en 2023, a annoncé jeudi 17 novembre 2022, le directeur de cabinet du ministère de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage, Moustapha Sangaré.


Il a fait l’annonce lors de la deuxième réunion du Comité paritaire de pilotage (CPP) du partenariat en matière de formation professionnelle et technique à l’Institut pédagogique national de l’enseignement technique et professionnel (IPNETP).


Ce projet est l’un des programmes développés par le ministère pour former et faciliter l’insertion des personnes en quête de qualification et d’insertion professionnelle. Il vise un million de bénéficiaires à l’horizon 2030, avec un objectif intermédiaire de 400.000 personnes dans le cadre de la mise en œuvre du deuxième Programme social-gouvernement (PS-Gouv 2) sur la période 2021-2024.


M. Sangaré a précisé que des projets pilotes de formation dans le cadre du programme ont démarré depuis l’année 2021 notamment avec la grande distribution et les entreprises du secteur du Bâtiment et travaux publics (BTP).


Le secrétaire exécutif du CPP, Taho Antoine, a présenté aux participants de façon générale l’Ecole de la deuxième chance et sa mise en œuvre au plan national.


A l'issue de cette rencontre, la stratégie de communication pour l’implication et la mobilisation des acteurs, la mobilisation des fonds pour le financement des activités et le mécanisme d’incitation des entreprises et des autres acteurs-clés ont été notamment présentés.


L’Ecole de la deuxième chance fonctionne à partir de trois principaux mécanismes que sont la création de Certificat de qualification professionnelle (CQP), d’agrément des projets de formation-insertion et de financements incitatifs du secteur productif.


Les formations vont se dérouler sur une courte durée, de 3 à 12 mois y compris les périodes de stage en entreprise. Ce programme prend en compte toute personne âgée de 16 ans ayant besoin d’une qualification, d’une requalification ou d’une reconversion dans un métier.


(AIP)

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ