x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 21 novembre 2022 | Le Nouveau Réveil

Bonoua-Sarcelles-Fondation Orange- ONG Europe-Bassam : Une salle multimédia offerte à l’EPP Bonoua 1

© Le Nouveau Réveil Par DR
Bonoua-Sarcelles-Fondation Orange- ONG Europe-Bassam : Une salle multimédia offerte à l’EPP Bonoua 1

Elèves et enseignants de l’EEP Bonoua 1, aujourd’hui appelée Groupe scolaire Akpa Gnagne, étaient en joie, le vendredi 18 novembre 2022. Cette école fondée en 1922 a reçu, ce jour-là, d’illustres personnalités. Le maire de Bonoua, M Jean Paul Améthier, le maire de Sarcelles en France et sa délégation ont communié avec les élèves et les enseignants autour d’un sujet apprécié de tous. Une salle multimédia qui a occasionné un partenariat entre la mairie de Bonoua, la Mairie de Sarcelles, la Fondation Orange Côte d’ Ivoire et l’ONG Europe-Bassam, dont M. Samassi, présent, est l’un des premiers responsables. Le maire Jean Paul Améthier s’est réjoui de l’avènement de cette nouvelle technologie au sein d’une école primaire de sa commune. Aussi a-t-il dit merci à tous les partenaires, notamment au maire de Sarcelles qui dote la salle multimédia des équipements et de 50 tablettes. « Ce geste est important, parce que c’est une graine que vous plantez dans une terre fertile. Je vous assure que demain, vous retrouverez des enfants, devenus des experts… », a-t-il dit. Jean Claude Ayemou, président du COGES de l’école, a salué les nombreuses actions menées par le maire Améthier dans le domaine scolaire. Entre autres l’ouverture, en cette rentrée scolaire, de deux maternelles, une école primaire, la remise de bourses d’études aux élèves et étudiants.


Dans son plaidoyer, il a souhaité la construction d’un bâtiment R+1, une cantine et des tables-bancs pour l’EPP Bonoua 1. Mme Kouadio de la Fondation, partenaire a rappelé plusieurs projets déjà réalisés à Bonoua. La Fondation a-t-elle rassuré, est en partenariat avec le ministère de l’Education nationale, et les enseignants seront formés à l’enseignement numérique. Patrick Adad, maire de Sarcelles, a indiqué que d’autres projets sont à venir. « Bonoua et Sarcelles, on va se voir souvent pour aider les enfants à réussir » a-t-il dit.


DIARRASSOUBA SORY

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ