x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 24 novembre 2022 | Abidjan.net

Côte d’Ivoire : les médias audiovisuels signent une charte sous les auspices de l’UNICEF

© Abidjan.net Par DR
Côte d’Ivoire : les médias audiovisuels signent une charte sous les auspices de l’UNICEF

Les responsables des médias audiovisuels ont procédé, mercredi 23 novembre 2022, à l’hôtel Ivoire, à la signature officielle de la charte UNICEF-Médias audiovisuels. A cette occasion, le directeur de cabinet du Ministre de la Communication et de l’Économie Numérique, Jean Martial ADOU, a invité les professionnels des médias audiovisuels à respecter les closes de ladite charte.


« (…) j’invite les professionnels des Médias audiovisuels à respecter les clauses de cette charte pour une meilleure protection des droits des enfants », a-t-il indiqué, tout en les encourageant à concevoir des programmes susceptibles de fournir plus d’informations aux enfants sur tous les aspects de leurs droits, les questions d’actualité et toutes autres productions contribuant à leur épanouissement.


Dans son adresse, le directeur de cabinet a rappelé que le Ministère de la Communication et de l’Économie Numérique, les organes de régulations et des Médias veillent ensemble au respect de l’éthique et de la déontologie en matière d’information. « Ce respect de l’éthique oblige à un traitement de l’information avec responsabilité et en vous assurant d’obtenir l’avis favorable de l’enfant et l’autorisation des parents ou des tuteurs légaux avant la prise de vue et la publication de toute image le représentant », a-t-il dit en substance, tout invitant les responsables des médias audiovisuels à éviter « nécessairement » de mettre en relief un handicap de l’enfant, son origine sociale, sa race, son sexe et des préjudices physiques ou moraux subis.


Le représentant résident de l'UNICEF, Marc Vincent, s’est dit heureux d'être témoin de la signature de ce document hautement symbolique. A l’endroit des médias audiovisuels, il a lancé un appel les invitant à préserver et à défendre le droit des enfants, parce que chaque enfant a un droit. « Merci d'être à nos côtés. Merci pour votre engagement (…) Veuillez sensibiliser tous vos partenaires et tous vos téléspectateurs à défendre les droits des enfants », a-t-il plaidé.


Les responsables des médias audiovisuels ont, tour à tour, promis accompagner ce processus. « La RTI s’engage à promouvoir le droit de l’enfant sur ses différents supports. Nous allons engager un programme en interne pour la diffusion de cette charte », a promis Fausséni Dembélé, Directeur général de la RTI. Le DG de 7infos télé, Philippe Di Nacéra, a quant à lui, appelé les chaines de télé à intégrer la charte dans leur ADN. Guy Sawegnon et Evelyne Déba, représentant respectivement la direction de LifeTv et de NCI ont promis s’inscrire dans la dynamique de la protection de l’enfant.


Le Gouvernement ivoirien a ratifié la Convention relative aux droits de l’enfant, le 04 février 1991. Cette convention explique qui sont les enfants, quels sont leurs droits et quelles sont les responsabilités des gouvernements en ce qui concerne les enfants. Tous ces droits sont liés entre eux, ils sont aussi importants les uns que les autres et ne peuvent être retirés aux enfants.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ