x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 28 novembre 2022 | AIP

Le MIRAH lance l’opération de contrôle de fin d’année des denrées animales et d’origine animale

Abidjan- La direction des services vétérinaires (DSV) du ministère des Ressources animales et halieutiques (MIRAH) a donné, lundi 28 novembre 2022 au marché de volailles du centre commercial Djè Konan de Koumassi, le top départ de l’opération de renforcement de contrôle des denrées animales et d’origine animale pour assurer le bien-être des consommateurs durant les fêtes de fin d’année.


Les actions principales qui seront menées sont, entre autres, de désinfecter les marchés de volailles vivantes, les équipements de contention (cageots) et de transport ainsi que les établissements de traitement des volailles (tueries); le contrôle dans les grandes surfaces et hypermarchés. Il s'agit aussi d’informer, sensibiliser et conseiller les commerçants face aux facteurs de risques sanitaires des commerces aviaires et les former à la gestion sanitaire moderne ; et enfin, de cartographier les marchés de volailles de l’Intérieur du pays.


Il y aura également la saisie des carcasses des animaux abattus en dehors des abattoirs conventionnels (de façon clandestine comme celle des porcs), la saisie de la volaille vendue en dehors des marchés conventionnels et/ou des points agréés (vendeurs spontanés) et le contrôle sanitaire dans les grandes surfaces et de restauration collective.


« Ces contrôles font partis de nos activités de routine, mais pendant les périodes de fêtes nous les renforçons parce que les commerçants font de grosses commandes et nous devons veiller à la bonne conservation et à la santé de ces marchandises. Nous voulons des lieux de vente propres et salubres sur toute l’étendue du territoire. Notre mission est de sécuriser les denrées animales ou d’origine animales (oeufs, lait, yaourts, saucisses et autres…) prêts à la consommation et réduire ainsi les risques, surtout que pendant les périodes de fêtes, les commerçants ont des pratiques illicites. Nous formons aussi les éleveurs et sensibilisons les commerçants dans ce sens », a expliqué le directeur de la DSV, Dr Vessaly Kallo.


“Il y a 76 marchés de volailles dans le District autonome d’Abidjan soumis à la désinfection et au contrôle sanitaire par nos services, mais des gens trouvent la parade pour contourner nos contrôles. Nos services déconcentrés en région prendront le relais. Aussi, nous invitons les vendeurs spontanés installés à l’entrée des quartiers de se procurer simplement un agrément et de suivre le processus d’encadrement administratif, technique et commercial», a-t-il affirmé.


Dans ses activités d’inspection, le MIRAH fait des missions intégrées avec la police nationale et les agents techniques des mairies. Cette activité est organisée par le Projet d’amélioration de la santé animale et de l’hygiène publique vétérinaire (PASA-HPV).


tls/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ