x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le samedi 3 décembre 2022 | AIP

Le Conseil du café-cacao distingué à la 3ème édition du FECOOP-CI à Daloa

© AIP Par DR/Conseil du Café-Cacao
Campagne intermédiaire de cacao 2019 : point de presse du Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, Monsieur KONE Brahima Yves
Le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, Monsieur KONE Brahima Yves, au cours d’un point de presse tenu ce vendredi 29 mars 2019 à la grande salle de réunion du 23ème étage de l’immeuble de la CAISTAB, en présence du Conseiller Spécial du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Monsieur ASSANVO N’Guetta a annoncé le prix du kilogramme du cacao pour la campagne intermédiaire 2019.

Le directeur général, du Conseil du café-cacao, Brahima Yves Koné, a été honoré pour la qualité de son management, au deuxième jour de la 3ème édition du forum des coopératives agricoles de Côte d’Ivoire (FECOOP-CI) à Daloa.


Le prix du meilleur manager d’organe de régulation des filières agricoles a été attribué vendredi 2 décembre 2022 à M. Koné.


Une distinction qui rejaillit sur l’ensemble de la filière café et cacao, selon le délégué régional du Conseil pour la zone de Daloa, Fadiga Mamadou, qui a réceptionné le prix.


Depuis la nomination en 2017, le Conseil du café-cacao a connu « d’importantes innovations » qui améliorent les revenus et les conditions de vie des producteurs des deux filières, ont fait valoir les initiateurs du prix, citant notamment la réalisation du projet de recensement des producteurs qui recevront « bientôt » leurs cartes, le lancement d’un projet d’agroforesterie en réponse à la politique de reboisement de la forêt ivoirienne et l’impulsion donnée à la transformation nationale du cacao avec l’accompagnement de quelques promoteurs.


En outre, le Conseil continue d’améliorer les conditions de vie des producteurs à travers la construction d’infrastructures socioéconomiques de développement dans les domaines de l’eau, de l’éducation, de la santé et des routes notamment.


« Aujourd’hui, la filière offre beaucoup d’opportunités aux producteurs », a ditM. Fadiga.


Créé en 2011, le Conseil du café et du cacao est un organe de régulation, de développement et de stabilisation de la filière café et cacao, pour renforcer la bonne gouvernance, développer une économie caféière et cacaoyère durable, garantir un prix minimum d’achat aux producteurs et améliorer la consommation intérieure et extérieure, rappelle-t-on.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ