x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 5 décembre 2022 | AIP

Des résultats au-delà des objectifs en 2022 pour les projets d’insertion PIPV et PPED

© AIP Par DR
Des résultats au-delà des objectifs en 2022 pour les projets d’insertion PIPV et PPED
Les objectifs fixés au compte de la mise en œuvre, sur l’année 2022, du projet d’insertion des personnes vulnérables (PIPV) et celui de promotion de l’emploi décent (PPED) ont été atteints et dépassés, a fait savoir le directeur général de l’Emploi, Franck Dogo, lors de la cérémonie officielle de lancement, samedi 3 décembre, à Odienné.

Odienné- Les objectifs fixés au compte de la mise en œuvre, sur l’année 2022, du projet d’insertion des personnes vulnérables (PIPV) et celui de promotion de l’emploi décent (PPED) ont été atteints et dépassés, a fait savoir le directeur général de l’Emploi, Franck Dogo, lors de la cérémonie officielle de lancement, samedi 3 décembre, à Odienné.

Déclinés sur la période 2022-2024, soit trois ans d’exécution, au titre de la phase 2 du programme social du gouvernement (PSGouv 2), le PIPV et le PPDE viennent renforcer les initiatives étatiques pour adresser la problématique de l’insertion des personnes en âge de travailler, avec un accent sur la promotion de l’entreprenariat et l’autonomisation des personnes dvulnérables (femmes, jeunes, personnes en situation de handicap).


Trois régions, à savoir le Bounakani, le Kabadougou et le Tchologo, bénéficient du PIPV, doté d’une enveloppe globale de 7,8 milliards F CFA. Une enveloppe à répartir, à terme, sous forme de subvention, à 15600 personnes reconnues économiquement faibles, en vue de développer des Activités génératrices de revenus (AGR).

Sur une cible initiale de 1000 bénéficiaires, 1200 subventions ont été accordées, à la fin novembre 2022, soit un taux de 110%, selon le DG de l’Emploi. Dans le Kabadougou, cinq promoteurs individuels ont été retenus qui ont reçu chacun un montant de de 250 000 F. Ceux-ci ont reçu leur chèque, lors du lancement simultané des deux projets.

Pour le PPDE, M Dogo a annoncé un total de 2228 bénéficiaires, représentant 26 groupements, sur une cible initiale de 1500, soit un taux d’exécution de 148%. Le projet, suivant l’orientation, vise des groupements professionnels qui recevront des du financement sous forme de prêts. L’objectif étant la transformation de ces groupements en micro et petites entreprises opérant dans des filières porteuses telles l’agro-industrie, l’environnement, l’artisanat, l’agro-pastoral, les TIC.

Les régions du Gbêkè, de San Pedro, du Tchologo, du Bounkani et du Kabadougou bénéficient de ce projet, doté d’une enveloppe de 7,5 milliards F CFA, pour une cible globale de 15 000 personnes, des hommes et des femmes de plus de 35 ans.


Les deux programmes s’accompagnent d’un volet protection sociale, avec l’enrôlement à la Couverture maladie universelle (CMU) et l’immatriculation au Régime social des travailleurs indépendants (RSI) de la CNPS, en lien avec la vision de création d’opportunités d’emplois décents et durables au profit du plus grand nombre de personnes.

La cérémonie de lancement de ces projets, doublée de celle de la pose de la première pierre de l’agence IPS-CGRAE d’Odienné, a été présidée par le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Adama Kamara. La double cérémonie a mobilisé, à l’« espace Caillou », sis au quartier Vakabala de la ville, de nombreuses populations, en tête les autorités administratives et traditionnelles. Des élus et cadres des régions du Kabadougou et du Folon étaient également présents notamment le ministre gouverneur du district du Denguélé, Gaoussou Touré et de la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, par ailleurs maire d’Odienné, Nassénéba Touré


kg/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ