x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 7 décembre 2022 | AIP

Séguéla : agriculteurs et les éleveurs de la sous-préfecture de Kamalo font la paix

Séguéla – Les agriculteurs et les éleveurs vivant dans la sous-préfecture de Kamalo ont fumé le calumet de la paix à l’issue d’une réunion à l’initiative du médiateur délégué de la République dans les régions du Worodougou et du Béré, Soro Doh Siélé, tenue mardi 6 décembre 2022, au foyer du collège de cette localité située à une cinquantaine de kilomètres de Séguéla, sur l’axe menant à Man.


« Nous demandons pardon pour les dégâts causés par nos bêtes. (…) Nous souhaitons vivre en paix avec nos tuteurs », a déclaré le leader des éleveurs, Sidibé Boukari dit ‘’Pathé’’, non sans exhorter les agriculteurs, surtout ‘’certains chefs de village’’, à faire en sorte que les éleveurs installés incognito par leurs soins dans la brousse se fassent recenser auprès de lui.


Ce, pour connaitre le nombre réel de bœufs qui, selon ses dires, est très élevé dans la zone.


Présidée par le sous-préfet Ipou Konan Justin, cette rencontre fait suite à la saisine du médiateur délégué de la République par les populations de Bengoro en raison de la cohésion sociale fortement mise à mal dans les 12 villages du canton Gouran du fait des récurrentes destructions de cultures par des troupeaux de bœufs, rappelle-t-on.


Après de chaudes discussions et d’interminables conciliabules, les deux parties en sont arrivées à un protocole de bonne cohabitation basé essentiellement sur la loi No 2016-413 du 15 juin 2016 relative à la transhumance et aux déplacements du bétail.


Entre autres points principaux, la réactivation des comités de veille, la surveillance du bétail par des bouviers âgés d’au moins 18 ans et l’information relative à l’interdiction de faire paître les bœufs de 19 heures à six heures.


« Merci à tous pour votre engagement pour la paix. C’est au développement et à la cohésion de Kamalo que vous participez ainsi », a déclaré Soro Doh Siélé qui était accompagné des représentants des directions régionales de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques ainsi que du chef de zone de l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER), respectivement Ouattara Baba, Konin Minan et Koffi Danon, présents dans le cadre d’une plateforme de collaboration mise en place par le médiateur délégué.


Ce, après que les porte-paroles des populations, principalement Koné Issouf de Bingoro et Koné Métiohoulé, chef de Kamalo par ailleurs représentant du chef de canton, aient fait part de leur entière adhésion à la paix retrouvée.


Situé au carrefour des régions nord, centre, ouest et sud, le département de Séguéla est, depuis quelques années, prisé par les éleveurs qui y trouvent un climat propice pour leurs animaux.


kkp/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ