x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 25 janvier 2023 | Le Nouveau Réveil

Man / Banditisme 4 caïds et le meurtrier d’un commerçant mis aux arrêts

Le début de la troisième semaine de ce mois de janvier a plongé les populations de Man dans une stupeur. Dans la nuit du 14 janvier au 15 janvier 2023, des jeunes appartenant à des clans rivaux se sont affrontés à la machette causant plusieurs blessés et la mort d’un jeune du nom de Tiémoko Fofana plus connu sous le sobriquet de ‘’tranchant’’ ; un surnom qui en dit long. Trois (3) jours plus tard c’est-à-dire le 18 janvier 2023, c’est l’infortuné Sékou Koné commerçant de son état qui a été mortellement poignardé derrière le stade Léon Robert alors qu’il rentrait chez lui après avoir baissé les pavillons de son commerce.


Ces meurtres à intervalle de soixante-douze (72) heures continuent d’alimenter les causeries et débats au sein des populations qui, par crainte, ne vaquent plus à leurs occupations surtout celles de nuit. Les activités économiques ont dès lors ralenti avec pour corollaire, l’abandon de plusieurs étals de vente de denrées alimentaires. Les Forces de l’ordre, pas contentes de cette léthargie dans laquelle baigne la cité des 18 Montagnes, ont corsé leurs stratégies de recherches et d’enquêtes. Ainsi quatre (4) caïds de moins de vingt (20) ans ont été épinglés avec des machettes en leur possession quand des objets contondants sur lesquels, il y a encore des traces de sang ont été retrouvés au domicile d’autres. En recoupant les informations, les policiers ont pu savoir qu’ils venaient de réaliser un grand coup, car les interpellés sont les chefs de trois (3) gangs qui sèment tristesse et désolation au pied du Mont Tonkpi. Ces gangs, ont été baptisés par les membres. ‘’Mafia’’ pour le quartier Koko, ‘’Argent blanc’’ issu du quartier Mistrot et ‘’Gabon’’ au quartier Libreville. Les quatre bandits, n’ont pas nié leur implication dans les bagarres rangées et mortelles qui ont plusieurs fois endeuillé des familles, cependant ils disent ne pas être les seuls.


Pour ce qui concerne l’assassinat du commerçant, son bourreau aux initiales de M.M ne s’est pas fait prier pour passer aux aveux. ‘’ Je ne savais pas qu’en le piquant à la cuisse, il pouvait mourir’’ a dit le criminel qui dit avoir opéré avec un complice qui est toujours en cavale.


Le préfet de Police de Man, le commissaire divisionnaire Ouattara Dongui Brahima, à la suite de sa belle prise, invite les populations à collaborer afin que le grappin soit mis sur le reste des membres des différents gangs et l’acolyte de l’assassin du commerçant.


TIANTIGUI SADIA


In Le Nouveau Réveil / Mercredi 25 janvier 2023 - N°6268

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ