Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment


Accueil
News
Politique
Article


 Titrologie



Le Patriote N° 3819 du 11/8/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles

Comment


Politique

L’historique de l’EFA par son commandant
Publié le lundi 13 aout 2012  |  Le Patriote




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Selon le colonel-major, N’Guessan Kouassi Bernard, l’Ecole de Forces Armées (EFA) a été portée sur les fonts baptismaux le 29 septembre 1961 à Bouaké avec l’aide de la France. Cette prestigieuse institution militaire de renommée internationale, selon le commandant de l’école, a pour vocation, « la formation et le perfectionnement des officiers ivoiriens ainsi que ceux des pays africains. Trois structures, à savoir le poste de commandement, la division de commandement d’appui et des services et trois divisions d’instruction ont en charge l’animation quotidienne. La mission générale de l’école est d’assurer au plan individuel la formation et le perfectionnement des stagiaires à travers trois divisions que sont : « la formation initiale des officiers, le stage complémentaire des sous-lieutenants par un cours d’application d’infanterie motorisée et le stage de perfectionnement des officiers, préparant le test d’école supérieurs de guerre. Après donc la création de cette école par décret présidentiel sur le site de la troisième légion militaire à Bouaké, le 29 septembre 1961, l’EFA a été officiellement inaugurée le 15 janvier 1963 par le président Félix Houphouët-Boigny. C’est à cette même date que la première promotion ivoirienne a été accueillie et en novembre 1966, les premiers stagiaires du Niger. Pour cause d’extension, en 1966 l’EFA a été transférée sur le site de l’aéroport de Bouaké, suivie de la création en 1975 de la division de « perfectionnement des officiers. Et en 1981, le premier Cours d’Etat Major (CEMA) est instauré. En 1984, s’en est suivie la création de la « Division d’Application des Officiers puis la création du « cours préparatoire d’entrée aux écoles supérieures de guerre en 1995. » En 1996, l’instauration des stages des chefs de corps suivie de l’ivoirisation du commandement et de l’école le 20 juillet 2001. C’est le 21 octobre 2005 et pour des raisons de crises à répétition que l’EFA a été transférée sur le site de Zambakro. Et depuis lors, elle abrite les différentes cérémonies de sorties de promotion dont la présente est le baptême de 43ièmepromotion et la remise d’épaulettes de sous-lieutenant et lieutenant. Depuis sa création, l’EFA a connu 42 promotions. La première porte l’illustre nom du premier président de la République, « Félix Houphouët-Boigny » en 1963. La 42ième promotion qui vient de sortir porte le nom de l’actuel président de la République, « Alassane Ouattara. » Il faut noter que le chef d’Etat-major particulier du président de la République, le général Gondy Gueu Michel, fait partie de la 9ième promotion 75-77 appelée « Persévérance. » Le général Bakayoko Soumaïla, chef d’Etat-major, est de la promotion -« action » 77-79. Il convient de noter que la cheville ouvrière de cette institution militaire, qui programme, coordonne et contrôle l’instruction de tout le personnel, est la direction de l’instruction qui est dirigée par le commandant Gondo Badia Sévérin.

Jacquelin Mintoh

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires