Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Une école de fortune qui sauve 157 enfants de l’analphabétisme à Kpêkêkro
Publié le mardi 3 mars 2015  |  AIP
Comment




Bouaké - Pour sauver leurs enfants de l’analphabétisme, les membres de la communauté villageoise de Kpêkêkro (dans la sous-préfecture de Brobo), ont ouvert une école de fortune de trois salles de classe et cinq classes académiques comptant actuellement 157 élèves encadrés par trois enseignants bénévoles.

Initié par le directeur de l’établissement, M. Amany Patrice, fils du village, qui avait servi à l’école de Mamini (localité voisine située à 4Km) pendant cinq ans de bénévolat, le projet est soutenu par les parents d’élèves qui cotisent pour la rémunération des maîtres.

«J’aimerais que le gouvernement vienne construire l’école», a plaidé M. Amany, déplorant le manque d’électricité, de centre de santé dans le village.

L’établissement primaire le plus proche, situé à Mamini (à 4Km), compte 320 écoliers pour les six niveaux d’étude. Encadrés par six maîtres, ils prennent les cours dans un bâtiment de trois salles de classe en dur et sous des hangars en paillotte. L’école et les logements des instituteurs demandent aussi une réhabilitation. Tout comme Kpêkêkro, Mamini ne dispose pas de centre santé, d’eau courante et d’électricité.

Le porte-parole du Rassemblement des républicains, M. Joël N’Guessan, après une visité effectuée, dimanche, dans cette école, lors de sa tournée de remobilisation des militants de son parti a promis de porter l’information au président de la République.

nbf/akn/ask
Commentaires


Comment